La Mécanique du Coeur, Mathias Malzieu

Le résumé :

L’histoire commence à Édimbourg en 1874. Jack naît le « jour le plus froid du monde » avec un cœur gelé. La sage-femme sorcière qui l’a mis au monde, le Docteur Madeleine, parvient à le sauver, en greffant sur son cœur une horloge à coucou qui l’aide à battre à un rythme normal. Jack peut vivre ainsi, mais à condition de remonter son horloge chaque jour et d’éviter toute émotion forte : pas de colère et surtout, pas de sentiments amoureux.

Jack passe son enfance auprès du docteur Madeleine, qui le considère comme un fils, et il reçoit l’amour d’Ana, Luna, et Arthur. Pour ses dix ans, Madeleine accepte de l’accompagner en ville. C’est alors qu’il tombe sous le charme d’une petite chanteuse de rue de Grenade (Andalousie) , Miss Acacia, dont le souvenir l’entraînera des terres écossaises au pied de l’Alhambra dans une quête amoureuse aussi délicieuse que dévastatrice. Son cœur sera mis à rude épreuve néanmoins et malgré les avertissements de Madeleine, il découvrira l’amitié et le grand amour, celui qui révolutionnera son petit cœur mécanique.

 

Mon avis

C’est par ce livre qui m’a été conseillé à de nombreuses reprises sur un forum dont je suis membre. Nombreuses sont les personnes qui l’ont lu et qui l’ont recommandé. C’est comme ça, qu’un jour, au détour d’un rayon à la fnac, j’ai attrapé le livre sans hésitation avant de me diriger vers la caisse. Et quand je l’ai lu, il était impossible de m’en décrocher pour faire une pause. Je l’ai lu d’une traite et j’ai eut un coup de coeur, un coup de coeur pour l’histoire, pour ce personnage si attachant et pour la manière dont le livre était écrit. Si vous ne connaissez pas encore les romans de Mathias Malzieu, je vous le recommande fortement. Un petit conseil cependant, écoutez la bande son de La Mécanique du Coeur en même temps !

 » Love is dangerous for your tiny heart even in your dreams, so please dream softly »

Elle est disponible sur Myspace
Ou alors faites comme moi, investissez dans l’album (ça m’a donné une occasion pour le relire)

Le site de Dyonisos

Mathias Malzieu parle de La mécanique du coeur

Erika

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.