Stiletto Blues à Hollywood, Lauren Weisberger

Le résumé :

Passer de l’anonymat le plus total au papier glacé des magazines les plus branchés, ça a tout d’un rêve, mais pour certains, le réveil peut s’avérer plus douloureux que prévu. Qui dit conte de fées ne dit pas forcément happy end…

La musique adoucit-elle les mœurs ?
A Hollywood, rien n’est moins sûr.

Brooke et Julian filent le parfait amour depuis neuf ans. Il est auteur-compositeur-interprète et a une voix en or. Seulement, de la scène underground aux sommets des hit-parades la route est longue…
Un jour pourtant, c’est la consécration ! Sony accepte de financer son album. Le premier showcase est un succès, et les propositions de concerts affluent de toutes parts. Les dates s’enchaînent et les médias, eux, se déchaînent ! La vie privée de leur couple se retrouve étalée dans les tabloïds, les rumeurs les plus folles courent à leur sujet, et face aux créatures de rêve qui peuplent les palaces où évolue désormais sa rock star de mari, la jolie rouquine commence à perdre confiance. Entre l’éloignement, les horaires de dingues, les paparazzis et les groupies, la mélodie du bonheur vire à la cacophonie. Et puis arrivent les photos de trop.
Qui dit conte de fées, ne dit pas forcément happy end, Brooke…

Mon avis

C’est une histoire d’amour qui semble banale lors des premières pages. Banale voire presque sans intérêt, je me suis même demandée si je n’allais pas le refermer et le laisser de coté…  Mais j’ai pour habitude de toujours finir un livre car les premières pages ne sont pas toujours super top dès le départ mais ça finit toujours par se mettre en route… Bref, je disais que c’est une histoire d’amour banale, jusqu’au moment où la carrière de Julian prend un tournant. L’enregistrement de son album change sa vie mais aussi celle de Brooke, sa femme qui trime depuis des années pour qu’il puisse continuer à jouer de la musique. Son album fait un carton et à partir de là, leur vie change et tout le reste du roman, on est en proie au doute : « Leur couple est-il foutu ? ». On se dit que oui, puis finalement non … Et ainsi de suite. On espère, on y croit. Ça va, ça vient … Sauf que là, les querelles de couples c’est pas des querelles sans importances, elles sont puissance 1000 ! Bref, ce livre est une belle histoire d’amour à faire pleurer, mais heureusement on ne tombe pas dans le ultra niais. Parce que même si j’aime lire des histoires d’amour j’ai un gout plus prononcer pour les thrillers et autres romans bien noirs… Cependant je dois bien admettre que j’ai été agréablement surprise car le titre il est pas très parlant, j’étais septique. A vrai dire, après le Diable s’habille en Prada, je m’attendais pas à une histoire de ce genre, parce que comme souvent, quand j’ai aimé un auteur, je lis ses autres livres sans forcément lire le résumé, et ça paye, je lis des livres que je ne lirais pas forcément et je les aime !

Erika

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.