Train d’enfer pour Ange Rouge, Franck Thilliez

Le résumé :

Un cadavre en morceaux est retrouvé aux environs de Paris. La victime a été décapitée et son corps martyrisé a fait l’objet d’une mise en scène défiant l’imagination.
Le commissaire Franck Sharko est dépêché sur les lieux. Les ténèbres, il connaît: sa femme a disparu depuis six mois. Aucun signe de vie, aucune demande de rançon. Et cette nouvelle affaire, en réveillant le flic qui dormait en lui, va l’emmener au cœur de la nuit, loin, beaucoup trop loin…

Mon avis

Encore une intrigue qui nous happe dans le livre. Impossible de m’endormir avant de savoir, de comprendre… Des mises en scènes sordides, un psychopathe comme on en a jamais vu.  Et à côté de ça, on se demande ce qui est arrivé à Suzanne, la femme de Sharko.
Lors de la découverte du premier crime, le coupable a envoyé un email au commissaire, étrange comme méthode, heureusement qu’il peut compter sur son meilleur ami pour l’aider à retrouver l’origine de l’email et le pourquoi du comment de la pièce jointe qui semble n’avoir aucun rapport avec le crime…

Franchement, je ne m’attendais pas à un tel dénouement. Je ne pensais pas que le coupable, le psychopathe serais qui il est. (Dur de ne pas en dévoiler trop). Franchement, il faut se méfier de tout le monde autour de nous dans un cas comme celui-là. Le suspense était là jusqu’au bout. L’horreur aussi. Des supplices pareils … On se demande comment, un auteur de thriller est inspiré de cette façon ? Et comment arrive-t-il à se renouveler sans qu’on ai l’impression de déjà vu en lisant ses livres. Chapeau monsieur Thilliez !

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.