Chimère(s) 1887, Tome 2 : Dentelles écarlates

Et oui encore une BD ! Malgré un tome 1  qui m’avait plu mais sans plus, me laissant sur ma faim, je me suis fait plaisir en m’offrant quelques livres et BD il y a quelques jours. Les « conseils personnalisés » m’orientait vers le tome 2, alors « Allons y, Let’s go, c’est parti les amis… »

Le résumé :

Paris, 1887. Chimère est la plus jeune des pensionnaires de la Perle Pourpre, le bordel le plus huppé de la capitale. Elle se retrouve prise au coeur d’un complot politico-financier qui mêle corruption et canal de Panama. Pourtant, ce qui l’intrigue le plus, c’est l’étrange passé de la maîtresse de maison, Gisèle…

Mon avis

On en sait un peu plus sur Gisèle, mais elle reste autant intraitable et tyrannique avec Chimère que certaines pensionnaires n’apprécient pas. L’histoire aurait pu être plate sans ce  complot qui peut ruiner des carrières. Un petite touche de barbarie s’ajoute quand une personne s’en prend à Chimère, même si celle-ci s’en sort plutôt bien, le bourreau s’enfuit. Un journaliste un peu trop curieux la trouve et c’est le début des ennuis car la police s’en mêle. Manque de pot, si elle comptait sur son jeune âge pour que ça retombe sur Gisèle, c’est loupé puisqu’elle a des amis bien placés. La fin de ce deuxième tome m’a fait penser à un film que j’adore : From Hell. Sauf que dans le cas présent, les emmerdes c’est pour Chimère, ça changera pas du tome 1.

Et vous, l’avez-vous lu ?

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.