Ovnis à Lahti, Marko Turunen

Ovnis à Lahti  est une BD du finlandais Marko Turunen que j’ai reçu dans le cadre de l’opération Priceminister fête la BD, cette BD est parue aux Editions FRMK.

Mon avis

Il s’agit plus de mini BD dans lesquelles on retrouve des personnages récurrents comme L’Intrus, ce petit bonhomme dont on suit les aventures et sa femme R-raparegar, ou encore sa mère `Buisson Ardent. Les personnages sont étranges, mais attachant, on finit par aimer L’Intrus malgré des histoires pas toujours passionnantes comme son séjour rapide en Russie.

Notons la petite référence au lapin du métro parisien :

SAMSUNG

Cette BD est exclusivement en noir et blanc, ça lui donne un charme. On retrouve des touches de vert régulières comme l’interlude « Ovnis Club » qui s’avère être une sorte de mini magazine dans lequel on trouve des témoignages sur des phénomènes inexpliqués.

Plus on avance dans la BD plus les histoires évoluent et moins elles sont « légères », on passe de la discussion à la soirée en boîte de nuit ou encore du mail à UPS qui n’a pas sonné à la porte  à des histoires plus profondes. La palme du WTF est décernée à « 51 messages ». Dans celle-ci, l’Intrus est devant son ordinateur et on lit 51 messages ou plutôt 51 spams sur des pillules qui allongent le pénis. Quand elle se finit on se demande  » Mais pourquoi ? Qu’est-il passé par la tête de Marko Turunen à ce moment précis ? ».

Pour en revenir aux histoires moins légères, on découvre que R-raparegar la femme de L’Intrus est a nouveau atteinte d’une tumeur au cerveau. On découvre cette histoire du point de vue de R-raparegar mais aussi du point de vue de l’Intrus. Intrus est quelqu’un de très sensible et perturbé par la santé de sa compagne qui peu à peu semble avoir du mal à comprendre les choses à cause de sa tumeur.

J’ai eut du mal à accrocher au début je l’avoue, je n’accrochais pas avec le style de dessins, ni avec les histoires qui semblaient avoir ni queue ni tête, puis finalement, j’ai accroché à l’Intrus et R-raparegar essentiellement. Difficile de rester insensible à leur histoire.

On nous a demandé de noter l’ouvrage lu sur 20, alors puisque je dois lui donner une note je dirais 13/20. Au départ je lui aurais même pas donné la moyenne, mais finalement j’ai quand même accroché un minimum et j’ai malgré tout bien aimé. Pourquoi pas plus ? Parce qu’il y avait bien trop de mini histoire à mon goût et que tous les personnages ne m’interessaient pas. Et puis, ce n’est pas non plus le gros coup de coeur.

3 Commentaires

  • Tu as été encore plus audacieuse que moi dans la découverte d’une bande-dessinée totalement étrange. Je ne sais pas si j’aurai osé car elle semble encore plus originale qu’Automne de Jon McNaught 😀

    • Erika dit :

      J’y suis allée au hasard, vers un titre qui m’intriguait un peu. Je ne suis pas très BD de base & il me faut les feuilleter avant de les acheter. Quoi qu’il arrivait c’était un risque que je prenait. Même si mon avis sur cet ouvrage est plutôt mitigé, j’ai quand même découvert un nouvel univers.
      C’est vrai qu’Automne parait quelque peu plus « classique » en tout cas moins étrange ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.