La domination, Karine Tuil

Le résumé :

Écrire sur son père : tel est le contrat signé par la narratrice avec un grand éditeur. Comment aborder cet homme-caméléon, juif engagé auprès de la cause palestinienne, époux en apparence convenable qui installa sous le toit familial une Russe énigmatique, chirurgien humaniste aux pulsions suicidaires ? Pour venir à bout de cet ouvrage impossible, la narratrice va se glisser dans la peau d’un personnage fictif, le fils qu’elle a toujours rêvé d’être : Adam. Entre répulsion et domination, érotisme et cruauté, c’est un ballet de sentiments troubles que Karine Tuil chorégraphie dans ce roman virtuose.

Mon avis

A plusieurs reprises j’ai entendu parlé de Karine Tuil, longtemps j’ai essayé de glisser un de ces livres dans ma bibliothèque. C’est chose faite et je vais certainement rapidement en glisser d’autre.
Le verdict ?
J’aime beaucoup son style, cette façon d’écrire et la construction de ce roman. Ce passage régulier de la narratrice et de sa relation houleuse avec son éditeur au personnage fictif dont elle se sert pour parler de sa relation avec son père dans son livre. C’est sous le pseudonyme d’Adam Lansky qu’elle écrira le livre sur son histoire et celle de son père, un médecin juif polygame. Karine Tuil insiste sur ces détails tout au long de son roman car l’éditeur veut un livre axé sur la polygamie de ce médecin juif. On découvrira le pourquoi du comment au fil de notre lecture, en découvrant la vie de cet homme.

C’est un roman quelque peu déroutant parfois mais c’est une belle découverte. En ce moment j’ai plutôt de la chance, je tente ma chance avec des auteurs que je ne connais pas et j’ai de gros coup de cœur. D’ailleurs c’est des lectures plutôt centrées sur les relations père-fils/fille…Un signe ?

10 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.