Sex in the kitchen, Octavie Delvaux

Le résumé :

Charlotte, jolie brune de vingt-huit ans, partage ses journées entre son boulot répétitif de maquettiste, sa passion pour les recettes bios et son blog culinaire qui cartonne. Seule ombre au tableau : sa vie de couple soporifique. Intriguée par les aventures sexuelles de ses deux meilleures copines, Morgane, la fashionista nymphomane, et Déborah, la dominatrice-orthophoniste, Charlotte rêve secrètement d’ébats plus pimentés. D’un jour à l’autre, sa petite vie va basculer. Elle plaque son mec, un nouveau directeur aussi odieux qu’irrésistible débarque dans sa boîte et un mystérieux admirateur lui fait des avances carrément indécentes… Conversations débridées, humour, manigances, rencards clandestins et parties de jambes en l’air décoiffantes sont au menu de ce roman qui vous tiendra en haleine jusqu’à la dernière page.

Mon avis

Sex in the kitchen c’est un livre plein d’humour, de situations étanges et comiques à la fois. L’histoire de Charlotte et de ses amies délirantes qui l’aideront à avancer malgré un connard de patron (excusez le terme, mais c’est approprié) ainsi qu’à l’aider à surmonter cette révélation qui l’amènera à rompre avec Bruno. Charlotte est une jeune femme vraiment attachante et j’ai beaucoup ri en lisant ces histoires. Il semblerait que j’ai fait un pas de plus dans la littérature érotique. D’ailleurs si je me suis plainte de la nullité de 50 shades, je n’ai pas vu le temps passer avec ce livre. Sex in the kitchen, ce n’est pas uniquement un livre qui parle de sexe, Charlotte est une jeune femme intéressante et pour moi il y a une vraie histoire à côté, ce qui en fait une agréable découverte.
Bref, si vous voulez lire quelque chose à la 50 shades mais en mieux, Sex in the Kitchen est fait pour vous.

Bon après ce n’est qu’une question de goût car je n’ai vraiment pas accroché à 50 Shades, c’est d’ailleurs un des rares livres que je n’ai pas pu finir, mais il semblerait que tout le monde ne soit pas de mon avis vu le succès de cette saga, qui en laisse plus d’un sceptique.

Et vous, l’avez-vous lu ?

Nico l’a lu et vous trouverez sa chronique ici

SuperDidine l’a lu aussi et nous partage son avis sur le blog de Nico.

8 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.