Café Lowendal, Tatiana de Rosnay

Café Lowendal est une nouvelle inédite pour Elle

Le résumé :

Le Café Lowendal n’était pas encore trop bruyant, ce matin-là. Il y avait les habitués, avec leurs journaux, leur iPad, et les autres, les clients de passage, les touristes en route vers la tour Eiffel.

Et puis elle et moi, à la terrasse ensoleillée. Comme si de rien était.

Un piéton, en nous apercevant toutes les deux n’aurait jamais pu imaginer ce qui se tramait.


Mon avis

C’est avec plaisir que j’ai lu cette nouvelle ! On y découvre Gabrielle, une auteure dont le concurrent « principal » est ce cher Nicolas Kolt (oui, oui, le même que dans A l’encre Russe !)

Gabrielle est une femme pour qui on éprouve tout de suite de la sympathie. Quelques pointes de méfiance aussi malgré tout, notamment vu son comportement vis-à-vis de Victoria.

Gabrielle et Victoria n’ont pas grand chose en commun au départ, si ce n’est une relation avec Diego et de la jalousie l’une envers l’autre, pour avoir partagé la vie de Diego. Victoria est une personne que j’ai trouvée gonflée dès le départ. Dans sa manière d’agir et dans sa manière de débarquer dans la vie de Gabrielle. Pourtant, ce n’est pas sur elle que mes soupçons se portaient quand j’ai compris qu’il se tramait quelque chose. Je m’attendais à ça, mais pas de cette manière ni par ce personnage. Tatiana de Rosnay a su semé le doute pour nous surprendre avec le retournement de situation à la fin.

Je m’attendais à certaines choses, mais finalement, je me suis plutôt bien plantée quant au dénouement ! Un vrai plaisir à lire ! Un petit interlude entre deux livres, dans le TGV, court mais efficace !

image

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.