Lady Susan, Jane Austen

Le résumé

Une veuve spirituelle et jolie, mais sans un sou, trouve refuge chez son beau-frère, un riche banquier. Est-elle sans scrupules, prête à tout pour faire un beau mariage, ou juste une coquette qui veut s’amuser ? Le jeune Reginald risque de payer cher la réponse à cette question…

Grande dame du roman anglais, Jane Austen trace le portrait très spirituel d’une aventurière, dans la lignée des personnages d’Orgueil et préjugé et de Raison et sentiments.

Mon avis

Je vais peut-être être dure dans cet avis mais je n’ai franchement pas eut le coup de coeur que j’espérais. J’avais eut un coup de coeur pour Orgueil et Préjugés que j’ai dévoré à plusieurs reprises…. mais là, rien. Je l’ai fini parce qu’il est très court, mais en le lisant j’ai pensé aux Liaisons Dangereuses de Laclos. Ce petit roman épistolaire nous trace le portrait de Lady Susan qui m’a beaucoup fait penser à Mme de Merteuil, la marquise calculatrice et manipulatrice au possible des Liaisons Dangereuses. Certes Lady Susan est une femme très intéressante et calculatrice, seulement je m’attendais à ce qu’il se passe un peu plus de choses. Chacun dit du mal de l’autre où manigance contre l’autre, mais finalement ça tourne quelque peu en rond.

Court roman pour petite déception.

Malgré tout j’aime toujours autant la façon d’écrire de Jane Austen !
Donc ce n’est pas grave, je referme ce livre, le range dans ma bibliothèque et passerai bientôt à un autre roman de Jane Austen avec grand plaisir.

 

12 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.