Autre Monde Tome 6 : Neverland, Maxime Chattam

Le résumé :

L’ennemi a détruit le deuxième Cœur de la Terre, séparé Matt, Ambre et Tobias.
Alors qu’Entropia et ses créatures monstrueuses poursuivent leur entreprise de destruction, Matt découvre Neverland, la forteresse secrète et mystérieuse des Fantômes, les jeunes rebelles de l’empire d’Oz.
L’Alliance des trois arrivera-t-elle à se reformer à temps pour sauver les enfants d’Europe ?
L’heure de révéler les ultimes secrets d’Autre-Monde approche…

Mon avis

Dès les premières pages on replonge dans Autre Monde en retrouvant Ambre, toujours en difficulté (elle n’a plus l’usage de ses jambes depuis Oz), elle se retrouve séparée de tous. Les chapitres passent et alternent entre la situation d’Ambre et celle de Matt qui n’est guère meilleure. Matt s’en tire toutefois un peu mieux car il finit par se retrouver à Neverland, un « territoire étrange » qui s’avère être un château et se limite aux quelques kilomètres aux alentours. Car si les Fantômes vivent à Neverland, ce n’est pas leur territoire, ils sont tolérés par les autres habitants. Encore un univers différent que l’on peut imaginer grâce aux descriptions que nous en fait Maxime Chattam.
Et Tobias dans tout ça ? Que devient-il ? Où est-il ? Non je ne vous dirais rien. Je ne vous dirais rien de plus car je vous révélerais certaines choses. Car dès les premiers chapitres Maxime Chattam joue avec nos nerfs. Préparez-vous car c’est comme ça jusqu’aux dernières pages. Un ascenseur émotionnel à chaque chapitre !

Mais c’est surtout un réel plaisir de retrouver Autre Monde et découvrir cette fois la France sous un nouveau jour. C’est le coeur serré que j’ai refermé ce tome, car il s’agit de l’avant-dernier. Dans le prochain tome, Maxime Chattam achèvera l’histoire des Pans et nous leur dirons au revoir pour de bon. Dans quelles conditions ? Affaire à suivre !

Pour finir cet article je laisse la « parole » à Maxime Chattam lui-même avec un extrait de ses remerciements :

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.