Déchirures, Sire Cédric

Le résumé

Imaginez que vous rencontriez un véritable démon dans une étrange boîte de nuit… Ou que vous croisiez des monstres sanguinaires, au bord d’une autoroute déserte… Savez-vous que de mystérieux fantômes jouent de la harpe avec les rayons de la lune ? Que des créatures infernales sévissent au sein d’un groupe de Black Metal ?

Ouvrez ce livre et regardez, vous aussi, à travers ces déchirures qui émaillent le rideau de la réalité. Sous la plume de Sire Cédric, la beauté et l’horreur, l’angoisse et le rêve se mêlent dans une valse mortelle. Et si, un soir, après avoir refermé ces pages, vous sentez une présence insolite derrière vous, à la sortie de votre bar favori, nul doute que vous presseriez le pas !

Mon avis

C’est par ce titre que j’ai découvert Sire Cédric, cet auteur dont une amie me parlait beaucoup. Son univers sombre était à la fois attirant et « effrayant ». Et pourtant … Je me suis laissée tenter il y a quelques temps et je l’ai lu d’une traite. Plusieurs fois, car à l’époque je n’avais pas un budget livre mais un peu d’argent de poche de temps à autre. Ce livre c’est une « rencontre » avec un auteur qui se hissa par la suite dans mon trio d’auteurs favoris. Parmi ce trio, vous comptez bien sur en tête de liste Maxime Chattam comme je vous l’ai souvent dit et redit. Mais Sire Cédric c’est un genre très différent de Maxime Chattam, il mêle dans ces récits dans éléments « fantastiques » à des histoires bien réelles pour les rendre très flippantes mais captivante.

C’est en le sortant de ma bibliothèque pour le mettre bien en vue, afin de le prêter à un ami lecteur que je me suis laissée aller à lire la première nouvelle puis la seconde, et jusque la dernière page. Comme la première fois, le plaisir de lire est intact, le feeling est le même et une fois de plus je l’ai dévoré d’une traite, laissant de côté ce que je devais faire à la base, c’est-à-dire commencer à mettre en cartons ma bibliothèque.
Cette plume nous emmène dans des univers sombres pour nous montrer ce qu’il y a de plus animal en nous, en l’être humain.

Ce recueil de nouvelles est un véritable bijou et une sacré dose de violence. Âme sensible s’abstenir … mais il serait dommage de passer à côté de cet auteur de thriller incontournable. Franchement, pas besoin d’aller chercher bien loin pour lire de bons auteurs, chez nous (en France), on en a de très bon, et encore le mot est faible.

Déchirures est excellent pour commencer à se plonger dans l’univers noir de Sire Cédric, car cela donne un aperçu de sa plume dans plusieurs histoires. Cet « aperçu » donne envie d’en avoir plus et de passer à ses romans. Romans qui se lisent d’une traite tant on est absorbé par l’histoire dès les premières pages.

 

16 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.