La Ligue des Libertins, Tome 1 : Un Mariage Salvateur, Jo Beverley

Suite à un bug dans la planification de mes articles, cet article est resté en ligne quelques heures hier. Erreur réparée un peu tard, mais je voulais laisser « la une » du blog au tome 1 de Wherlocke de Hannah Howell. Le revoici donc en ligne aujourd’hui !

Le résumé

Eleanor savait que son frère était un scélérat, mais pas au point de la faire passer pour une catin pour duper un riche comte. Son honneur bafoué, elle se voit contrainte d’accepter un mariage de convenance avec Nicholas, jeune homme à l’élégance nonchalante et prodigue de sourires entendus. Cette union a beau être à mille lieues de ses espérances, Eleanor est troublée. La jeune femme ignore combien de temps elle pourra encore résister à son charme dévastateur…

Mon avis

Dès les premières pages Eleanor est une jeune femme malmenée, son frère prêt à tout pour récupérer sa part de l’héritage va jusqu’à organiser son viol par un comte (qui croit qu’elle n’est qu’une putain réticente). Eleanor tente de mettre fin à ses jours lorsqu’elle rencontre son agresseur dans la rue. Enfin, c’est ce qu’elle croyait, car il s’agit du frère jumeau de son agresseur qui organise un mariage entre les deux afin de sauver la réputation d’Eleanor. Elle s’attendait à un mari distant, toujours absent et finalement, il est totalement différent de ce qu’elle croyait. Enfin, pour certaines choses.  Mais elle ne se laisse pas faire, elle a son caractère et refuse de perdre la face même dans les pires situations. Elle est courageuse.
Ce n’est pas une jeune demoiselle naïve et exaspérante, au contraire, elle est intelligente et fait ce qu’il y a de mieux à faire pour elle et son honneur.

Ce roman m’a pris au dépourvu plus d’une fois, prenant des chemins auxquels je ne m’attendais pas, plus d’une fois Nicholas m’aura surpris (en bien comme en mal d’ailleurs) et je crois qu’à la place d’Eleanor plus d’une fois j’aurais voulu lui hurler dessus, mais elle reste posée et cela joue souvent à son avantage.

Je pourrais dire que j’ai trouvé Nicholas génial, qu’il est le gendre idéal mais en fait c’est tout le contraire. On en vient parfois à regretter qu’elle ne puisse pas épouser un des amis attentionnés de son époux, parce que franchement comme mari, il peut mieux faire. Bon d’accord, j’exagère peut-être un peu, il a ses bons côtés et puis, vous vous doutez bien que cette histoire d’amour ne finira pas mal. Mais ne vous attendez pas non plus à quelque chose de prévisible, parce que je trouve que Jo Beverley a su garder jusqu’au bout le « suspens » quant au dénouement, à l’évolution de la relation Eleanor-Nicholas mais aussi concernant l’histoire annexe autour du complot politique.

logo-ladiesSortie prévue le 06 Décembre chez Milady Romance dans la collection Milady Pemberley

10 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.