Douces Nuits, Ros Clarke et Faye Robertson

Le résumé

Sous le gui

La nuit dernière, Anna a enflammé la fête de Noël au bureau, avant de se jeter une fois de plus sur l’irrésistible Hugh, l’étoile montante de l’entreprise. L’année passée, il a accepté de faire comme si leur baiser n’avait jamais eu lieu, mais cette année, Anna va devoir se rendre à l’évidence : l’attirance qu’elle éprouve pour Hugh est réciproque. Voilà la jeune femme face à un terrible dilemme : pour s’occuper de sa mère atteinte d’Alzheimer, elle s’est juré de mettre une croix sur les relations amoureuses…

Une seconde chance pour Noël

Holly Jones, prof de musique, est dans une situation délicate pour les fêtes : elle vient de se faire larguer. Lorsque le séduisant prof de sciences de la classe d’à côté surprend sa conversation avec son ex et l’invite à passer quelques jours dans sa retraite écossaise, elle accepte aussitôt, ravie de pouvoir se ressourcer. Elle ne se doute pas un seul instant que, pour ce veuf qui fuit les fêtes depuis le décès de son épouse, sa compagnie est un cadeau inespéré.

Mon avis

Sous le gui

Anna est une trentenaire célibataire qui vit avec sa mère atteinte d’Alzheimer précoce (elle a 60 ans). Elle est célibataire, oui mais … Cela fait 2 ans de suite qu’à la fête de Noël au bureau, éméchée, elle embrasse Hugh, un des créatifs de la boîte où elle est comptable. Et Hugh ne compte absolument pas faire comme l’année précédente, il aime Anna et il ne la laissera pas filer, quelques soit les efforts et sacrifices à faire pour être à ses côtés.

Je trouve que cette nouvelle est attendrissante tant par la relation qu’a Anna avec sa mère Irène, l’amour entre les deux femmes et la patience d’Anna face à la maladie de sa mère. Il en faut du courage, de la patience et de l’amour dans une telle situation, et elle tient bon.

Et Hugh … Hugh a visiblement toutes les qualités pour être l’homme idéal : il réussit dans sa vie professionnelle, il est déterminé à obtenir ce qu’il veut Quel que soit le prix : il ne laisse pas tomber lorsqu’il est amoureux, même si la tâche est ardue, il est patient et il est visiblement le gendre idéal, vu son comportement envers Irène (et Anna).

Je suis tout de même « triste » car j’aurais bien aimé faire un petit peu plus de chemin avec eux, que la phase de séduction dure plus, mais comme c’est une nouvelle, il ne fallait pas s’y attendre. C’est une jolie « histoire de Noël ».

Une seconde chance pour Noël

J’ai mis plus de temps à m’attacher aux personnages, à rentrer dans l’histoire contrairement à la première nouvelle, mais finalement je crois que c’est celle que j’ai préféré des deux. D’un côté, il y a Holly, jeune prof de musique qui se fait larguer à quelques jours de Noël ( et de son anniversaire) par son cher et tendre Jackson après 5 ans d’amour. Le goujat l’appelle en plein cours de musique pour lui annoncer qu’il la quitte. Et il part avec une partie du repas de Noël parce que ce cher monsieur veut nourrir sa famille pour les fêtes et que c’est la partie préférée du repas pour Holly. Bref, le mec qui avait tout pour être le mec idéal (beau gosse, pompier, bien foutu, bon au lit…) s’avère être le dernier des crétins.

De l’autre côté on a Noël, le prof de sciences qui a perdu Ella, sa femme il y a 3 ans. Sa femme est décédée d’un cancer du sein à Noël. Lui aussi fête d’ailleurs son anniversaire pendant les fêtes : le jour de Noël. Pour éviter le côté joyeux des fêtes et pour s’isoler, Noël part chaque année en Ecosse pendant quelques jours et cette année, il propose à Holly de venir avec lui, même si il la prévient de ne pas être de la meilleure compagnie lors de Noël et qu’il risque de rester isoler à boire jusqu’à plus soif.

Finalement, la compagnie des deux finira par leur faire passer un meilleur Noël que prévu et ils s’entendent à merveille. L’histoire pour les deux se finit bien.

Globalement, Douces Nuits nous propose de jolies histoires de Noël, comme Tendre Veillée de Scarlett Bailey, une lecture « idéale » avant les fêtes, histoire de commencer à se mettre dans l’ambiance Noël. Je suis malgré tout restée sur ma faim car le format nouvelle ne nous permet pas d’approfondir certaines choses, et je pense que certains aspects des récits auraient pu être développés davantage pour notre plus grand plaisir. Mais c’est le jeu ma pauvre Lucette, et il faut quand même souligner que ce format change un peu des romans habituels et apportent un rythme différent à mes lectures. Personnellement j’ai choisi de ne pas les lire à la suite mais de faire une coupure pour profiter réellement de chaque histoire, sans être tentée de comparer à la nouvelle lue juste avant ou même sans mélanger certains détails comme je suis capable de faire.

logo-ladiesSortie prévue le 06 décembre

Merci encore à l’équipe de Milady Romance pour cette chance qui nous est donnée de lire les titres avant leur parution. Encore une belle découverte.

9 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.