SDL Jours 2&3

Petit IMM tardif, puisque suite et fin du salon du livre. Voilà donc un article 2 en 1 avec le  débrief qui sera suivi en fin de d’article par un retour en image sur mes acquisitions durant le salon du livre ! J’ai fait des folies mais quel plaisir d’avoir un exemplaire dédicacé d’un titre qu’on aime beaucoup ou qu’on veut découvrir ! Attendez-vous donc à un article ultra-long avec des photos de plus ou moins bonne qualité, prise de mon téléphone. J’ai mis les photos en taille réelle pour que vous voyez bien tout. Y compris ma drôle de tête sur la photo avec Sire Cédric. Ce salon fut éprouvant et épuisant mais j’ai vraiment passé un excellent moment et j’ai rencontré des personnes adorables 🙂

Le débrief du weekend du SDL

Samedi 22

Grasse mat’ oblige, je suis arrivée à 12h sur le salon. J’ai fait quelques tours et me suis posée sur le stand J’ai Lu pour attendre la dédicace de Henri Loevenbruck de 14h. Du coup j’étais en première position !
image

Et il est arrivé, impressionné par le monde, il a immortalisé le moment :
image

La photo a été publiée telle quelle sur son Facebook. Je n’ai pas eut le temps ni la possibilité de la retourner sur mon smartphone malgré une tentative ça ne passe pas… Ceux qui me connaissent me reconnaîtront mais pour les autres : j’ai la tunique à carreaux
image

image

Lorsqu’il la publie…
Puis j’ai pu parler avec lui et il m’a dédicacé ma lecture en cours : Le testament des siècles !
wpid-wp-1395528318699.jpeg

Après ma dédicace, j’ai filé stand Le pré au clerc pour voir Sire Cédric. 2 heures d’attentes pour voir quelqu’un d’adorable. Photos en vrac :
image

On y était presque puis on s’approche encore
image

Et hop c’est mon tour :
image

Après ma dédicace, mes photos
image

image
image

Et je suis très heureuse d’avoir rencontré Sire Cédric et Henri Loevenbruck ! Moins de m’être fait refouler pour Michel Bussi alors qu’une personne était dans la file 30sec avant moi… Et j’ai loupé Tatiana de Rosnay mais ce n’est que partie remise. Merci à Florence pour son petit coucou du samedi midi 🙂

Le dimanche 23

A défaut de pouvoir venir assister à la conférence avec Valérie Tong Cuong et Grégoire Delacourt, je me suis dépêchée de prendre place devant le stand J’ai Lu, afin d’être bien placée pour voir Valérie en dédicace. 2e position, cool non ?

image

 

 

J’ai été enchantée de rencontrer Valérie et le plaisir était partagé. J’ai aussi pu m’offrir Gabriel que je n’avais pu avoir , elle m’a dédicacé Gabriel et Providence. Dans la file d’attente, un peu plus loin, j’ai reconnu Lionel de L’ivre de Lire, je me suis empressée d’aller le saluer. Il était en compagnie de Sandy alias MeellyLit, que j’ai aussi rencontré du coup. 2 personnes adorables ! J’ai passé un bon moment en leur compagnie. J’ai aussi rencontré Le Mec de L’underground, dont j’ai acheté le livre (merci pour la dédicace au passage 🙂 ). Puis j’ai pu rencontrer Nathalie et Sylvie. J’ai déjeuné avec Nathalie, Sandy et Sylvie avant d’aller sur le stand Actes Sud.image

J’étais aussi en bonne position. Au départ en premier mais je me suis déplacée pour en savoir plus sur la date de sortie d’un livre, donc finalement en 2e position. Frédérique Deghelt m’a dédicacé son dernier livre, ainsi que comme convenu celui de ma chère meilleure amie. Elle a bien vu nos deux avis sur ce blog et en partant nous nous sommes dit à très vite sur Twitter. C’est fou la magie de Twitter. On rencontre des personnes formidables !

Je me suis ensuite dirigée vers le stand Le Livre de Poche pour ne pas louper Tatiana de Rosnay, pendant ce temps Grégoire Delacourt dédicaçait

image

 

Je suis allée le voir après pendant sa dédicace sur le stand JC Lattès. J’étais donc la première à faire signer mon livre à Tatiana de Rosnay, j’avais choisi d’emmener The House I Loved, j’ai donc eut une dédicace en turquoise et en anglais. Je suis contente, elle a aimé le carnet que je lui ai offert et m’a même demandé de le dédicacé (toujours en turquoise). Pur hasard, mais ma tenue lui rendait « hommage » tshirt et chaussures bleus ! Très enchantée de l’avoir rencontrée !

Ensuite je voulais voir Karine Tuil et Franck Thilliez. Seulement Franck Thilliez avait 15km de queue, je suis donc passée par JC Lattès pour voir un auteur très sympathique et ensuite Bernard Minier chez XO, très sympa puisque j’ai eut la chance d’avoir sa dédicace à 5 minutes de la fin. Je suis ensuite retournée chez Grasset pour attendre Karine Tuil, j’y ai retrouvé la Dream Team Nathalie, Sandy et Lionel, et peu de temps après est arrivée la très souriante Karine Tuil, qui m’a signé mon exemplaire de La Domination. C’est sur cette dédicace que s’est achevée ma dernière journée sur le salon. Sur le chemin du retour, j’ai croisé Sire Cédric au détour d’une allée et Ian Manook avec son épouse qui m’ont fait un petit coucou. J’en ai des images plein la tête. Je suis épuisée et j’ai une PàL encore plus imposante ce soir, mais je suis vraiment heureuse. Heureuse d’avoir fait ces rencontres !

Les livres achetés cette semaine

Jour 1
image

Jour 2 – Les livres sans dédicaces
image

 

Les livres que j’ai acheté et qui m’ont été dédicacésimage

Erika

9 Commentaires

  • Un super résumé pour ce salon du livre 🙂

    • Erika dit :

      J’ai essayé de pas en faire un pavé et d’aller à l’essentiel mais j’en ai oublié pas mal. Pas possible de mettre des mots sur le « bonheur » que j’ai ressenti en rencontrant tous ces auteurs.

  • Ahlala je suis juste frustrée de n’avoir pu y assister mais je suis très heureuse que tu te sois vraiment éclatée, c’est une ambiance de folie et vraiment on est ressors sur un nuage =)

    • Erika dit :

      C’est ça : j’en suis ressortie épuisée mais heureuse. J’ai du mal à me remettre dans le bain, à reprendre ma vie au boulot comme avant. Faut que j’atterrisse.

  • De beaux moments ! Ravie pour toi <3 Ces salons sont de purs moments de bonheur à croquer sans se poser trop de questions =)

    • Erika dit :

      C’est des moments comme ça qui remotive. Valérie Tong Cuong qui dit que sans les lecteurs et surtout les blogueurs qui partagent leurs coup de cœur, les auteurs ne sont rien car ce n’est pas les journalistes qui font leur succès. C’est hallucinant. Elle était heureuse de me rencontrer et m’a « remotivé » quand je songeais à arrêter !

  • Fiou, quelles journées !

    • Erika dit :

      Oui, physiquement mon corps ne s’en est pas remis, j’ai encore mal au dos à cause du sac, aux jambes à force de piétiner et je suis fatiguée par ces longues journées et les grasses matinées que je n’ai pu faire. J’ai l’impression d’enchaîner 2 semaines de boulot sans weekend …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *