Les vampires de Chicago, Tome 5, Chloé Neill

Le résumé :

Avec la multiplication des manifestations contre les vampires et la ville qui menace d’adopter une loi sur le fichage des surnaturels, les temps n’ont jamais été aussi durs pour les créatures à crocs. Mais lorsqu’un sort fait virer au noir absolu le lac Michigan, la situation risque de dégénérer totalement. Merit doit mener l’enquête pour découvrir l’identité du responsable et l’arrêter avant qu’il ne soit trop tard, pour les vampires comme pour les humains.

Mon avis

Je dois bien admettre que j’ai mis du temps à me remettre dans cette série. D’abord, parce que je n’étais pas trop bit-lit pour le moment mais aussi parce qu’après le tome 4 j’étais quelque peu refroidie.

Après tout, qu’allait devenir la maison Cadogan après la mort de son Maître ?

On retrouve une Mérit fragilisée, qui ne se remet pas de la mort d’Ethan. Rappelez-vous, les relations tenduEs entre les deux vampires avaient fini par évoluer dans le bon sens, et tous deux avaient enfin compris/admis avoir des sentiments l’un pour l’autre. La question que je me posais c’était, comment allait évoluer l’histoire sans ce « couple », sur lequel reposait plus ou moins l’histoire.

Chloé Neill a joué avec mes nerfs dans le tome précédent mais arrive à me garder intéressée à cette série. Elle a su rebondir sur la mort d’Ethan (Malik prenant la tête de la maison Cadogan) et si Mérit n’est pas encore au top de la forme, elle va devoir vivre avec.

En effet, dans ce tome il n’y a pas que Mérit qui va mal, Mallory sa meilleure amie sorcière ne va pas fort non plus. Elle prépare ses examens et est de plus en plus distante que ce soit avec Mérit ou avec Catcher son petit ami. Leurs relations sont de plus en plus tendues et Mallory est de plus en plus étrange.

A côté de ça, Mérit et Jonah (membre de la Garde Rouge et vampire de la maison Grey) enquêtent sur l’état du lac Michigan qui a viré au noir et qui semble aspirer toute la magie. La nouvelle maire (qui remplace Seth Tate) n’est pas du côté des vampires bien au contraire ! Elle rejette la faute sur les vampires et les manifestations anti-vampires devant la maison Cadogan n’ont jamais été aussi importantes. La pression commence à devenir énorme notamment avec la loi sur le fichage des vampires imposée par la Maire et le curateur envoyé par Darius & cie (le « président » du conseil de l’organisation à laquelle appartiennent les différentes maisons).

Ce tome aura été le tome de toutes les surprises pour moi. On se rend compte que certains personnages ont plus d’importance que d’autres finalement, même si on ne le pensait pas. On se rend compte que l’auteur a plus d’un tour dans son sac et qu’elle sait nous garder attaché à sa série. J’avais pas envie de continuer cette série et pourtant … Pourtant j’ai hâte de lire la suite. Surtout quand on voit le retournement de situation, les complications auxquelles ont dû faire face les vampires (et même les autres surnaturels). Hâte de voir comment cela évolue.

Mais je vous parlerais très bientôt du Tome 6 car à ma lecture du Tome 5, je n’ai pu m’empêcher de lire le tome 6, une fois le livre refermé.

Erika

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *