Fire, Maya Banks

Le résumé :

Ash McIntyre a toujours obtenu tout ce qu’il voulait, tant sur le plan professionnel que personnel. Il n’a jamais manqué de conquêtes, toutes prêtes à se plier à ses exigences impérieuses et à celles de son meilleur ami, Jace. Mais désormais Jace n’a d’yeux que pour Bethany, sa fiancée, et n’a plus le temps pour son ami. Il y a bien cette jeune artiste rencontrée par hasard, mais cette dernière semble insensible au charme et à sa fortune, ce qui ne fait qu’attiser son désir. Déterminé à ne pas la laisser s’échapper, il va devoir user de toutes ses ressources pour la conquérir.

Ceci étant un avis sur le tome 3 et un avis plus global sur la série A fleur de peau, il se peut que je spoile sans le vouloir ou pour étayer des propos. Si vous n’avez pas lu les précédents tomes, je vous conseille d’éviter de lire cet avis à moins que vous ne soyez trop curieux.

Mon avis

Vous connaissez déjà mon avis pour les tomes précédents, alors j’imagine que vous savez déjà plus ou moins à quoi vous attendre comme, moi je m’attendais plus ou moins à ce que j’allais lire. Pourtant, certains points m’auront énormément surprises. Pour commencer, reprenons l’histoire, comme j’ai souvent tendance à le faire pour mes avis les plus récents.

Donc, Gabe est fou de Mia et ils vont se marier, Jace ne vit plus que pour sa chère Bethany… Il ne reste donc plus que Ash à caser. Ash a tout ce qu’il veut, si ce n’est une famille avec qui les relations ne sont pas au beau fixe. Il se sent mis à l’écart par ses deux meilleurs amis Gabe et Jace même si il est conscient que ce n’est pas volontaire mais que c’était inévitable, les deux hommes étant fous amoureux de leurs compagnes.

Un jour, au début du livre, Ash se balade dans la rue et son regard est attiré par une demoiselle Jodie, une artiste qui est en train de dessiner à une terrasse. Il ne peut expliquer cette attirance et il sait que c’est étrange mais il la veut. Il s’approche d’elle qui veut s’enfuir pour l’éviter, mais ses dessins tombent et il découvre ainsi qu’elle l’a dessiné, un dessin très fidèle de lui. Dessin sur lequel son état d’esprit actuel est présent et fidèlement représenté d’ailleurs. Il est d’autant plus attiré par cette femme. Il va donc tout faire pour la revoir et faire en sorte de la conquérir.

Oui, vous ne rêvez pas : de l’homme qui se foutait de Jace et Gabe, il ne reste rien, Ash est fou amoureux de son artiste. Comme par hasard … Je dis ça mais c’était prévisible, j’en suis bien consciente. Comme je l’avais dit pour le tome 2, le schéma se répète exactement de la même façon que les précédents. Je m’en doutais, c’est un schéma cohérent mais tellement prévisible. J’espérais que ce tome 3 déroge à la règle pour nous surprendre là où on s’y attend le moins. C’est vrai que c’est un schéma plutôt classique que ce soit dans une romance ou un roman érotique, mais je me disais 2 déjà c’est pas mal, pourquoi ne pas faire un peu de changement ?

Autre point de déception : pour moi ce n’est pas dans le caractère de Ash, ce personnage me paraissait vraiment différent des deux autres. Si le revirement de Jace ne m’a pas plus choqué que ça, c’est la facilité de Ash a changer du tout au tout en si peu de temps. J’aurais bien aimé que le changement soit moins brutal, qu’il se rende compte peu à peu qu’il changeait et qu’il tombait amoureux de cette artiste qu’il souhaitait apprivoisé.

Ce qui  m’a surpris c’est plutôt un fait annexe, secondaire qui concerne sa famille. Dans les précédents tomes on a pu découvrir l’état de ses relations avec sa famille et ses sentiments envers eux qui n’ont jamais compris pourquoi il avait choisi de monter sa propre société et qui n’ont jamais digéré le fait qu’il se soit bâti une fortune et un empire avec sa société sans jamais partager tout ça avec eux. Il faut savoir que tout l’argent de sa famille provient du grand-père de Ash, que son père et sa mère n’ont jamais rien fait de leurs dix doigts, que sa sœur non plus malgré un diplôme en droit. Bref, une famille dont on se passerait bien. Pourtant, un jour, il y a du avoir un déclic.

Ce que je retiens de ce livre ? Que cette série n’est pas pour moi. Est-ce que je lirais encore Maya Banks à l’avenir ? Ça dépendra du genre, car j’ai tout de même eut la possibilité de la découvrir dans la nouvelle collection suspense de Milady et mon ressenti est beaucoup plus positif !

ladies-club Livre lu dans le cadre de mon partenariat avec Milady Romance

Erika

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.