Sa vie dans les yeux d’une poupée, Ingrid Desjours

Le résumé :

Provocateur, cynique et misogyne, Marc est affecté à la brigade des moeurs après un grave accident. Quand, dans le cadre d’une enquête, il croise la douce Barbara, le policier est troublé par son regard presque candide, touché par cette fragilité que partagent ceux qui reviennent de loin. Ému. Au point de croire de nouveau en l’avenir.
Mais il est aussi persuadé qu’elle est la pièce manquante pour démasquer le psychopathe qu’il traque. Et s’il se trompait ? Le pire des monstres est parfois celui qui s’ignore, quand bien même il rêve sa vie dans les yeux d’une poupée…

Mon avis

Franchement, Ingrid Desjours est une belle découverte ! Quel livre fabuleux ! Oui, à ce point, un gros coup de coeur pour moi.

Revenons peut-être à l’histoire … Dès le départ, on fait connaissance avec Barbara. Barbara est une jeune femme qui vit avec sa mère qui est aveugle et dont le père est parti il y a bien longtemps déjà. Elle a réussi et obtenu son diplôme d’esthéticienne et a obtenu un poste. Pour fêter son anniversaire et son diplôme, elle s’arrête dans le magasin qui vend des poupées de porcelaine pour s’offrir Sweet Doriane, une poupée dont elle rêve depuis quelques temps. En rentrant tard ce soir là, elle prend un raccourci, bouscule un homme et se fait engueuler puis se fait agresser. Ce soir-là, sa vie prend un tournant.

En parallèle on fait connaissance avec Marc, un policier brisé moralement et physiquement : il se remet d’un accident et revient travailler avec un membre en moins car dans cet accident de voiture il a perdu sa femme et sa jambe et a gagné des tas de cicatrices et une dépression.

Marc se retrouve a enquêter sur une série de meurtres commis visiblement par la même personne, une personne qui mutile ses victimes avant de les laisser repartir.

On sait des choses que Marc ignore et pareil avec Barbara. Seulement, quand on pense avoir compris certaines choses en fait, on se rend compte qu’on a seulement effleuré la réalité. Je n’ai franchement pas envisagé ces possibilités … Je n’ai pas vu venir la fin … Elle m’est arrivée en pleine tronche, je l’ai pas senti venir.  J’avais limite besoin de reprendre mes esprits après !

Franchement, Ingrid Desjours est une belle découverte, j’ai vraiment envie de lire d’autres titres d’elle. D’ailleurs, il y en a un qui vient de sortir « Tout pour plaire » … Certainement une de mes futures lectures !

Erika

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.