Vertige, Franck Thilliez

Le résumé :

Certains secrets sont inavouables, mais serions-nous prêts à mourir pour les cacher ?
Un homme se réveille au fond d’un gouffre, au coeur d’un environnement hostile, deux inconnus et son fidèle chien comme seuls compagnons d’infortune. Il est enchaîné au poignet, l’un des deux hommes à la cheville et le troisième est libre, mais sa tête est recouverte d’un masque effroyable, qui explosera s’il s’éloigne des deux autres. Qui les a emmenés là ? Pourquoi ? Bientôt, une autre question s’imposera, impérieuse : jusqu’ou faut-il aller pour survivre ?
Pour son 10e roman, Franck Thilliez réussit un tour de force dans ce huis clos étouffant et glacial à la fois, ou il joue à décortiquer l’âme humaine confrontée aux situations de l’extrême. Sans jamais épargner son lecteur, manipulé jusqu’à la dernière ligne, et, qui sait, peut-être plus encore…

Mon avis

J’ai mis beaucoup de temps à lire ce livre … Faut dire que l’univers change un peu des autres titres de Franck Thilliez.

On est en pleine montagne, au milieu de nulle part. Jonathan se réveille dans une tante avec son chien Pokhara. Seulement, Jonathan est entravé … Il a une chaîne au poignet, il ne sait pas ce qu’il fait là alors qu’il passait ses journées à l’hôpital avec sa femme Françoise qui attend une greffe de moelle osseuse.

Jonathan finit par découvrir qu’il n’est pas tout seul. Il trouve rapidement Michel qui lui a un casque intégral en fer : juste les trous pour les yeux, le nez et la bouche et Farid qui a lui aussi une chaîne. Ils ne peuvent s’éloigner trop loin les uns des autres, ils ne peuvent franchir les lignes rouges sans craindre de mourir … Les trois hommes vont apprendre à vivre ensemble, à se partager les affaires qui étaient prévues pour deux (2 duvets, 2 paires de gants) et très vite le doute s’installe, les tensions montent et la méfiance aussi. A qui faire confiance ? Qui est le plus louche des deux compagnons de Jonathan ? Que font-ils là ? Comment en sortir ? Nombreuses sont les questions qui nous viennent à la lecture … On se pose des questions sur tous les personnages : leur rôle, leurs secrets, sont-ils honnêtes ? Finalement à qui se fier quand tout le monde semble coupable d’un truc ? « Voleur », « menteur » ou « tueur » … Qui est qui ?

Si j’ai eu du mal a entrer dans ce livre, c’est que le côté alpiniste perdu en montage ne me branchais pas des masses. Finalement, j’ai vraiment accroché quand les éléments qui nous forcent à nous poser des questions sont arrivés … Assez rapidement, avec les tensions finalement. C’est vraiment un roman très différent de ce que j’ai pu lire de Franck Thilliez … Pas un gros coup de coeur, pas une déception. Un bon moment de lecture avec beaucoup de mystère, de suspense et des réponses étonnantes. Tout est lié. On s’en doute dès le départ mais on ne se rend pas compte à quel point.

Erika

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.