La sélection, Kiera Cass

Le résumé :

35 candidates
1 couronne
La compétition de leur vie

Trois cent ans ont passé
et les Etats-Unis ont sombré dans l’oubli.
De leurs ruines est née Illéa, une monarchie de castes.
Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne.

Elles sont trente-cinq jeunes filles : la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du prince Maxon, l’héritier du trône.

Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’œil des caméras…

Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échaffaudés s’en trouvent bouleversés…

Tout jeu comporte des règles, et les règles sont faites pour être transgressées.

Mon avis

Un roman jeunesse, enfin, ado quoi, qui m’avait plus ou moins fait de l’œil à l’époque ou je devais encore aller faire mon choix chaque trimestre chez France Loisirs. Donc c’est un peu par dépit et parce que la couverture était sympa que je l’avais pris. C’est donc plus d’un an après que je l’ai sorti de ma PàL.

America Singer est une cinq, c’est à dire qu’elle fait partie de la caste des artistes. Aspen son amour interdit est un six. Autant vous dire tout de suite que les six sont généralement ceux à qui on confie les tâches ingrates. Leur relation est donc « vouée à l’échec » et tous deux risquent gros si ils se font prendre. Cela dure depuis deux ans mais tout va changer quand America recevra la lettre pour la Sélection. Aspen va insister, sa mère va insister et America finira par aller s’inscrire, pensant qu’avec de la chance elle passerait au travers. Elle prend ça comme une trahison de la part d’Aspen. Et elle a plutôt raison je trouve, car franchement … Il dit qu’il l’aime mais il la pousse à tenter sa chance de devenir la future épouse du Prince Maxon. D’ailleurs, le Prince Maxon, parlons-en. C’est un jeune homme qui subit un peu cette Sélection, mais qui finalement va rapidement s’adapté. Une rencontre inopinée avec America une nuit, va changer un peu la donne pour elle. S’en suivra une relation différente d’avec les autres sélectionnées. Au fil du livre, la Sélection s’affine et les candidates repartent plus ou moins volontairement chez elles : certaines sont congédiées et d’autres abandonnent.

La plupart des jeunes femmes tissent des liens, il y a forcément la peste qu’on ne sent pas et sur certains points je trouve America proche du personnage de Béatrice dans Divergent. Je trouve que niveau caractère elles sont parfois pareilles.

Si il y en a bien un que j’ai envie de gifler, d’engueuler et tout ce qui va avec c’est Aspen. Mais pour qui il se prend celui-là ? Il l’aime (soit disant), il la pousse à s’inscrire à la Sélection après lui avoir donné de faux espoirs ? Et d’autres choses encore mais comme c’est en plein cœur de l’histoire, du coup je peux pas même si j’en meurt d’envie. Bref, vous comprendrez quand vous le lirez, si vous le lisez.

L’histoire en soit … Comment dire, je n’aime pas trop le côté téléréalité mais il est assez souvent éclipsé par des scènes sympas entre America et Maxon, ou d’autres prétendantes. Dans l’ensemble j’ai plutôt aimé ma lecture et suis vraiment curieuse de lire la suite. Il y a dans ce désir de lire la suite, l’envie de retrouver America et de voir évoluer ses relations particulières avec Maxon mais aussi l’envie d’en savoir plus sur l’histoire d’Illéa, du moins sur son présent mouvementé (notamment avec les multiples attaques des rebelles). Bref, pas le coup de cœur de l’année mais une découverte sympa !

Erika

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.