Derniers adieux, Lisa Gardner

Le résumé :

Est-ce parce qu’elle attend un enfant que Kimberly Quincy, agent du FBI, se sent particulièrement concernée par le récit incroyable et terrifiant d’une prostituée enceinte ? Depuis quelque temps, elles sont plusieurs à avoir disparu d’Atlanta sans explication, comme évaporées, et Kimberly est bien la seule à s’en préoccuper. Un serial killer s’attaquerait-il à ces filles vulnérables ? Aurait-il trouvé la clé du meurtre parfait ou s’agit-il de crimes imaginaires ? Sans le savoir, la jeune femme s’enfonce dans le piège tendu par un psychopathe. Comme pour sa mère et sa sœur, victimes autrefois d’un tueur en série, le temps des derniers adieux est peut-être arrivé pour Kimberly…

Mon avis

Kimberly est un agent du FBI enceinte jusqu’aux dents qui travaille sur une affaire assez lourde avec le crash d’un avion. A peine rentrée chez elle, après que trop peu d’heure de sommeil, elle est tirée du lit parce qu’une prostituée affirme qu’elle est son informatrice et refuse de parler à quelqu’un d’autre. Ça commence pas très bien, car son mari n’approuve pas vraiment. Enceinte comme elle est, elle doit se reposer mais Kimberly n’en fait qu’à sa tête et ce n’est visiblement pas la première fois.

Arrivée sur place, la jeune prostituée, aussi enceinte jusqu’aux dents, parle de la disparition d’une amie à elle, Ginny. Ce n’est pas la première prostituée à disparaître mais cela n’inquiète personne, ce n’est pas du ressort du FBI mais de la police du coin, Kimberly s’en-tête et veut mener l’enquête, ce qui l’amènera sur une route semée d’embûches, pas très sécurisée pour futur bébé, pleine de discordes avec son mari et surtout dans le viseur d’un tueur en série. Le tout parsemé de plein d’araignées et de suspense.

Je hais les araignées et mauvaise nouvelle pour moi, chaque chapitre commence par un court texte parlant d’espèces d’araignées. Au bout de deux chapitres, j’ai arrêté de les lires pour ne pas virer plus parano que je le suis. Pour résumer ma situation : si je vois une araignée dans la journée, je fini par me lever en sursaut en pleine nuit en mode terrorisée à l’idée qu’une araignée me marche dessus. Mon compagnon n’est pas spécialement fan de ces interruptions brutales de sommeil, moi non plus. Alors un livre où les araignées sont hyper présentes, c’est genre un peu traumatisant pour moi …

Malgré ça, parce que oui c’était quasi bloquant pour moi au départ, je me suis vite retrouvée happée dans l’histoire, j’ai essayé de démêler les nœuds, les liens entre les personnages pour comprendre « qui, pourquoi ? » et j’étais bien loin d’imaginer ce qui allait m’attendre dans les dernières pages. Ce livre est super ! J’ai beaucoup aimé mais, si t’es phobique des araignées comme je le suis, tu risque d’avoir des crampes dans l’estomac et mal aux dents à force de les serrer. C’était mon cas … sans exagérer, je faisais pas la fière.

Erika

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.