Ma vie toute pourrie, Jenny Smith

Le résumé :

Je m’appelle Sam Wallis, j’ai 13 ans, et aujourd’hui, ma vie est… toute pourrie. Gemma, ma meilleure amie du monde entier, vient de déménager à des millions de kilomètres. Avec elle, je rigolais, je faisais des listes de « points positifs/ points négatifs », et j’assumais mes sweats roses avec des chevaux. Maintenant qu’elle est partie, tout ce que je faisais me semble nul et puéril et j’en arrive à me demander si ce n’est pas moi qui suis nulle et puérile. Surtout depuis que je me suis ridiculisée à vie devant David Matthieson, alors qu’il m’avait souri (!!!) Bref, je vous l’avais bien dit, ma vie est toute pourrie…

Mon avis

Encore un récit jeunesse, très rapide niveau lecture, pas de prise de tête.

Ma vie toute pourrie, c’est celle de Sam, 13 ans dont la meilleure amie est partie s’exiler à l’autre bout du monde (merci les parents) et qui se retrouve plus ou moins seule. Elle a la manie de faire des listes, pourquoi pas. Là où ça se complique, c’est quand l’amour de sa vie, David, trouve cette liste.

Elle se sent donc bien seule sans Gemma. Jusqu’au jour où elle retrouve Cat, la fille qui était sa meilleure amie des années plus tôt et qui … en plus est plutôt proche de David ! Bref, Sam ne se sent pas au top, elle trouve sa vie toute pourrie et n’hésite pas à mentir quand elle pense que c’est nécessaire (tiens, ça me rappelle quelqu’un … Cherry de Cœur Cerise).

C’est donc une lecture sans prise de tête, avec une jeune fille qui m’a beaucoup fait penser à Cherry de Cœur Cerise mais aussi à une jeune fille de 13 ans que je côtoie dans la vraie vie, qui a tendance à exagérer, à mentir, et se sentir nulle avec une vie toute pourrie. Les problèmes de cœur, les querelles, les mensonges … c’est le quotidien de tout ado finalement que l’on retrouve dans ce livre.

Si vous voulez une lecture jeunesse sans trop de prise de tête, il pourrait vous plaire, mais je ne vous conseille pas de l’enchaîner avec un livre de Cathy Cassidy, ça fait un peu redit dans le fond … Mais c’est surement parce que les sujets qui préoccupent les ados de 13 ans sont abordés dans les deux livres (que j’ai lu à la suite).

Pour le coup, je l’ai acheté car la couverture m’avait bien plu, on peut dire qu’on ne risque pas de la louper dans un rayon car le jaune … comment dire, c’est …. discret !

 

Erika

7 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *