Les arbres voyagent la nuit, Aude Le Corff

Le résumé :

Un professeur de français à la retraite est intrigué par une fillette qui habite son immeuble. Chaque soir, après l’école, Manon se réfugie dans le jardin. Assise sous le bouleau, elle parle aux chats et aux fourmis, quand elle n’est pas plongée dans un livre. Depuis quelques mois, sa mère semble avoir disparu.
Brisant la routine et sa solitude, Anatole finit par l’approcher. C’est autour de la lecture du Petit Prince qu’ils échangent leurs premières confidences.
En côtoyant Manon, le vieil homme va rencontrer d’autres voisins : Sophie, une femme singulière qui le met mal à l’aise, et Pierre, le père de la fillette. C’est tous ensemble qu’ils entreprendront un voyage inattendu jusqu’au Maroc.

Mon avis

Les arbres voyagent la nuit c’est l’histoire de Manon, une jeune fille dont la mère est partie, ce qui a anéanti son père. Manon passe donc la majeure partie de son temps après l’école, dans le jardin de l’immeuble. Jardin dans lequel se trouve un bouleau sous lequel elle s’assied pour lire un livre. Un jour, Anatole, prof de français retraité décide de faire connaissance avec cette fillette qui semble bien seule et c’est Le Petit Prince qui les rapprochera plus que l’on imaginerait au premier abord.

Anatole a de la peine pour cette jeune demoiselle qui partage avec lui des moments de lecture autour du Petit Prince, d’abord dans le jardin puis chez Anatole où Manon se réfugiera après l’école par la suite. En prenant soin de Manon, Anatole fera la connaissance de Sophie, la tante de Manon. C’est d’ailleurs elle qui donnera des explications sur la situation de Manon au vieil homme. Par la suite, c’est avec Pierre qu’Anatole fera connaissance puisque Manon insistera pour qu’il vienne avec toute la petite famille lors du voyage au Maroc. Un voyage dont le but est de retrouver Anaïs, la mère de Manon et sœur de Sophie qui s’est enfuit au Maroc ne pouvant plus vivre avec Pierre et Manon à la suite de soucis lors de grossesses qu’elle n’a pu mener à termes.

Si je vous dit que j’ai failli pleurer plus d’une fois dans ce livre, me croiriez-vous ? C’est le cas car c’est une histoire vraiment touchante, d’abord celle d’une enfant abandonnée par sa mère et quelque part trahit par son père qui laissera tout tomber pour s’enfermer dans la dépression après le départ de sa femme. C’est aussi l’histoire touchante d’une amitié entre une enfant et un vieil homme autour de l’amour des livres. Et enfin, c’est aussi l’histoire touchante de Sophie dont on finit par connaître l’histoire et qui n’en sort pas non plus indemne de cette histoire.

C’est donc l’histoire de chacun de ces personnages qui finiront par être réunis dans cette voiture en direction du Maroc. Une belle histoire, pas toujours très gaie mais toujours un plaisir à lire. Une histoire qui ne m’aura pas laissé indifférente.

Erika

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.