Lignes Brisées, Harold Cobert

Le résumé :

Gabriel, auteur à succès, se rend à Bruxelles pour la promotion de son nouveau roman, Lignes brisées. À cette occasion, il revoit son amour de jeunesse, Salomé, désormais parlementaire européenne. Depuis leur rupture, Gabriel n’a de cesse de vouloir la reconquérir. Sauront-ils combler les années de silence ? L’amour, nourri de souvenirs et de chassés-croisés, a-t-il une chance de renaître ?
Nostalgie de l’adolescence, ironie du destin, Harold Cobert revisite le thème des rendez-vous manqués. L’histoire inachevée de Gabriel et Salomé, éducation sentimentale d’un siècle désabusé, se déploie au fil des pages de ce roman en abyme.

Mon avis

Gabriel est un auteur à succès qui lors d’une dédicace à prévu de revoir Salomé son amour de jeunesse, à moins qu’elle ne lui fasse une fois de plus faux-bond. Salomé et Gabriel sont deux personnes qui s’aiment depuis qu’ils ont seize ans mais qui ne se sont jamais réellement donné une chance. Des non-dits, des occasions manquées, une histoire jamais vraiment achevée … Lignes Brisées nous emmène sur les traces de l’histoire de ces deux-là que tout semblait séparer :  la danseuse étoile en pleine ascension et d’un avenir très prometteur et Gabriel au look de rocker que tout oppose à Salomé. L’histoire de Gabriel qui après avoir laissé tombé Salomé au bout de quelques mois à peine, rêve de la reconquérir. Ils auront chacun des histoires de leur côté. Mais cette histoire ne sera jamais complètement finie. Courte mais marquante …

Quel plaisir de retrouver la plume de Harold Cobert qui nous livre encore un bon moment de lecture à travers les yeux de Gabriel et de Salomé, leurs impressions, leur ressenti sur cette histoire, deux personnes qu’on aimerait voir se rapprocher mais qu’on aimerait aussi voir tourner la page car les sentiments basés sur les souvenirs d’une courte histoire passé ne peut qu’amener des faux-espoirs… Entre 16 ans et 40 ans, on change pas mal.

J’ai beaucoup aimé découvrir ces pages cornées qui sont des extraits du roman de Gabriel dans le roman d’Harold, qui nous racontent l’histoire des deux à travers la plume de Gabriel. Cela nous permettait d’apprendre à connaître les deux personnages, les deux parties de cette histoire d’amour en suspens. Gabriel qui veut absolument reconquérir Salomé alors qu’il est parti et elle, qui a toujours une excuse pour ne pas honorer les rares entrevues.

J’ai encore dévoré ce roman de Harold Cobert, pourquoi ? Parce que Harold Cobert simplement. Chaque fois c’est toujours un plaisir ! Sa façon d’écrire, de nous raconter les histoires, ses personnages … J’ai toujours un coup de coeur pour eux. Je n’ai pas vu les pages défiler et après l’avoir refermé je me suis dit « déjà ? », avec cette envie de ne pas quitter Gabriel et Salomé, à tel point que je l’ai relu pour le plaisir avant de vous en parler ici.

Pour la petite histoire, c’est une lecture que nous attendions beaucoup avec Isa, du blog Les Tribulations d’une Lectrice, nous n’avions pas résisté et nous l’avons acheté presque à sa sortie, et nous avions décidé d’en faire une lecture commune comme nous l’avions fait avec le titre Un hiver avec Baudelaire, toujours d’Harold Cobert. Voilà son avis.

Vous pourrez rencontrer Harold Cobert au Salon du Livre à Paris, il dédicace le vendredi 17h-19h et dimanche 11h30-13h. Personnellement je n’y serai que le dimanche finalement. Des changements de programme dont je me serai bien passé …

Sur ces bonnes paroles, je vais vous laisser, je vais dire à mon Gabriel que je l’aime et relire encore une fois ce livre avec une petite pause café !

Erika

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.