Manderley For Ever, Tatiana de Rosnay

Le résumé :

« J’ai rêvé la nuit dernière que je retournais à Manderley. » C’est par cette phrase que commence Rebecca, le roman de Daphné du Maurier porté à l’écran par Alfred Hitchcock.

Depuis l’âge de douze ans, Tatiana de Rosnay, passionnée par la célèbre romancière anglaise, fait de Daphné du Maurier un véritable personnage de roman. Loin d’avoir la vie lisse d’une mère de famille, qu’elle adorait pourtant, elle fut une femme secrète dont l’œuvre torturée reflétait les tourments.

Retrouvant l’écriture ardente qui fit le succès d’Elle s’appelait Sarah, vendu à plus de neuf millions d’exemplaires à travers le monde, Tatiana de Rosnay met ses pas dans ceux de Daphné du Maurier le long des côtes escarpées de Cornouailles, s’aventure dans ses vieux manoirs chargés d’histoire qu’elle aimait tant, partage ses moments de tristesse, ses coups de cœur, ses amours secrètes.

Le livre refermé, le lecteur reste ébloui par le portrait de cette femme libre, bien certaine que le bonheur n’est pas un objet à posséder mais un état d’âme.

Mon avis

« Manderley For Ever » nous emmène sur les traces de Daphné Du Maurier, sa vie, ses œuvres. Mais ce n’est pas une biographie classique. Tatiana de Rosnay fait revivre Daphné et on la découvre comme si on était spectateur de son quotidien.

De son enfance en passant par ses histoires d’amours secrètes, ses écrits et sa vie maritale, on découvre une enfant, une femme et une mère par les mots de Tatiana De Rosnay.

J’ai découvert Daphné du Maurier avec « Rebecca » que j’ai reçu dans le cadre d’un swap. Je l’ai adoré et je l’ai relu plusieurs fois malgré une PàL et une bibliothèque bien garnies. Je ne pourrai vous expliquer l’attrait qu’à eut ce livre, l’incapacité que j’ai eu à quitter Manderley et la famille De Winter. Alors autant vous dire que l’histoire de son auteur m’a captivé.

Ce livre est arrivé à un moment délicat de ma vie, et je m’y suis réfugié pour oublier ma réalité et marcher dans les pas de Daphné. J’ai savouré chaque rencontre avec elle et apprécié les petits retours au « présent » en compagnie de Tatiana De Rosnay qui nous emmène avec elle lors de ses recherches sur Daphné, notamment sur le chemin de Menabilly, demeure qui inspirera Manderley.

Si vous avez aimé Rebecca et que son auteure vous intrigue, alors lisez-le livre. Si vous ne connaissez pas encore Daphné Du Maurier, lisez-le livre et ensuite lisez Rebecca, mais la nouvelle traduction qui vient de sortir si possible !

Je ne peux partager avec des mots ce que m’a apporté ce livre. A vrai dire, je ne sais pas moi-même quantifier le réconfort que j’ai trouvé à le lire. Manderley For Ever, c’est un titre qui comptera beaucoup pour moi, pour des raisons très personnelles qui n’ont sans doute aucun rapport direct avec Daphné Du Maurier. Merci à Tatiana De Rosnay qui par ses mots m’a permis de m’évader quand le présent devenait trop pesant.

Erika

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.