Amours troublés: 3 nouvelles sur le thème de l’amour, Fanny Vande

Le résumé :

Ce recueil rassemble trois nouvelles sur l’amour : amour éternel, amour perdu ou encore amour trompé. L’amour n’est pas toujours un long fleuve tranquille …

Mon avis

Ce recueil je l’ai découvert par le biais de son auteure, Fanny qui me proposait d’y jeter un oeil sur Amazon. La suivant sur différents réseaux, je me suis dit que j’allais le mettre sur mon Kindle et lui donner mon avis en toute honnêteté, heureuse de lire des nouvelles pour changer (je l’ai lu avant Étrange Rencontre dont je vous parlais samedi). Je savais à quoi m’attendre puisque le titre parle de lui-même et mes attentes ont été satisfaite. Plus encore, j’ai découvert Fanny différemment, j’ai découvert sa façon d’écrire car je l’avoue, je ne lis pas souvent les blogs d’écriture et je me rattraperai sur le sien (lesecritsdeFanny.wordpress.com).

Dans ce recueil on découvre donc trois nouvelles : « Une erreur », « Je te rejoindrai » et « Nous étions fait l’un pour l’autre ». Trois nouvelles nous rappelant que l’amour n’est pas toujours un long fleuve tranquille avec des chutes inattendues… Personnellement je ne l’ai pas vu venir, surtout pour « Je te rejoindrai » qui m’a le plus touché finalement sur les trois nouvelles.

Dans tous les cas, les nouvelles se dévorent, donnant envie d’en lire plus, de lire plus de mots de Fanny. Je suis franchement contente qu’elle ait osé passer le cap de « faire sa pub » par message sur Facebook. Autant j’ai tendance à râler quand on me fait ça, autant là … Elle m’a présenté les choses simplement, différemment des gens qui veulent juste gagner des lecteurs, avec humilité presque. Bref, je suis heureuse qu’elle ait fait cette démarche et achèterai d’autres de ces titres si jamais elle décidait de retenter cette expérience. Fanny, si tu passes par là … A toi de jouer 😉

Erika

2 Commentaires

  • Fanny Vande dit :

    Merci beaucoup ! Je suis touchée par ces mots, vraiment. Une autre nouvelle est disponible sur Kindle, mais c’est un registre différent (le ravissement du Verdon).
    « je te rejoindrai » est ma préférée, aussi. Elle commence à pousse, et, si j’y arrive, la nouvelle se muera en roman …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.