Bulles & blues, Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini

Le résumé :

Le journal illustré d’une ado mal dans sa peau

Soan et Chloé ont toujours été très proches. Comme des frère et soeur. Mais depuis quelque temps, Soan prend ses distances, et Chloé en souffre, en silence. Alors elle confie ses peines et ses espoirs à son journal et trouve dans le dessin le seul moyen de supporter son quotidien. Et les injustices dont elle est témoin.

Mon avis

J’avais vu ce titre sur le stand Gulf Stream au Salon du Livre mais je n’avais pas plus eu envie de me lancer que ça. Je suis allée par la suite à la dédicace de Cindy à Lille et il y avait aussi Charlotte Bousquet qui dédicaçait. J’ai d’abord craqué pour un de ces romans dont je vous parlerai bientôt sur le blog et puis je me suis laissée tentée quand Stéphanie Rubini est passée faire un coucou et elle en a profité pour dédicacer ce titre-là, pour moi et pour Kiki, demoiselle que je côtoie au quotidien depuis que je vis chez ma belle-mère.

Bulle et Blues c’est l’histoire de Chloé qui voit Soan s’éloigner d’elle. Elle ne comprend pas pourquoi du jour au lendemain il ne l’attend plus, il ne lui parle plus alors qu’ils étaient comme deux frères et soeurs. Des histoires d’ados mais pas que. Dans Bulle et Blues Chloé, jeune ado au look peu ordinaire décide de dessiner son quotidien et les injustices auxquelles elle fait face dans sa classe et dans l’établissement en général. Comme pour Mots Rumeurs, Mots Cutter, on parle du quotidien mais aussi de harcèlement, de brimades… De tout ce qui fait la vie d’un ado mais aussi de ce qui peut en faire un enfer. Je m’attendais franchement à quelque chose de plus léger, quelque chose qui ne mettais pas en scène ces thématiques et je dois dire que grâce à ce titre, j’ai pu discuter un peu avec Kiki, lui demandant ce qu’elle en pensait et comment elle aurait réagit, sachant qu’elle entre au collège à la rentrée. Je pense que c’est une série de BD à suivre, à lire et qui permettent de discuter avec de jeunes ados. C’est aussi grâce à ce titre que Kiki s’est découvert de véritables affinités avec la BD.

C’est donc une lecture plutôt sympathique qui change un peu de ce que j’ai l’habitude de lire.

Erika

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *