Café Lowendal et autres nouvelles, Tatiana de Rosnay

Le résumé :

Solitude, obsession amoureuse, désenchantement… Tatiana de Rosnay égrène, dans ce recueil inédit, dix nouvelles peuplées de personnages un peu perdus, en quête de frissons ou d’affection. Écrivains en crise, couples en pleine déréliction, jeunes gens avides, tous voient un jour leur vie basculer. Pour le pire ou pour le meilleur… Laissez-vous prendre par la petite musique de Tatiana de Rosnay: elle sait à merveille évoquer le timbre un peu fêlé de la mélancolie.

Mon avis

J’avais lu la nouvelle Café Lowendal lorsqu’elle était sortie en supplément d’un magazine féminin (Elle, dans mon souvenir). Je n’avais pas l’intention à la base de l’acquérir au format poche, sauf que j’ai découvert une autre série de nouvelles que j’avais commencé à feuilleter entre deux rayons du Relay. Ni une ni deux je l’avais acheté et mis dans mon sac, seulement … J’en aurai mis du temps à le lire. Pourtant, c’est un registre dans lequel j’ai beaucoup aimé Tatiana De Rosnay avec Son carnet rouge, qui était un recueil de nouvelles à propos de l’infidélité.

Dans ce recueil, cette  fois c’est une multitude de thèmes différents, des personnages différents que l’on découvre. On est spectateurs d’un moment où leur vie va changer d’une manière ou d’une autre. J’ai beaucoup aimé retrouver la plume de Tatiana de Rosnay, que j’aime énormément mais j’ai eu comme un goût de trop peu avec certaines nouvelles, mais comme souvent, ce fut un régal de la lire.

Comme elles sont plutôt courtes, je n’ai pas eu envie de m’arrêter particulièrement sur certaines nouvelles car j’aurai peur de trop vous en dire. Tout ce que je peux vous dire c’est que si vous avez aimé Café Lowendal, Son Carnet Rouge ou si vous vous êtes régalé avec son récit de l’été en plusieurs épisodes avec Le Figaro, vous allez sûrement apprécier lire Café Lowendal et autres nouvelles !

 

Erika

2 Commentaires

  • Holly Goli dit :

    J’ai aimé mai en demi-teinte. En effet, il y a eu une promo ou pour deux achetés, parmi les livres offerts, j’ai choisi … « Amterdamnation et autres nouvelles ». Un roman désormais inédit où se trouvent certaines nouvelles de « Café Lowendal ». Ca explique ma déception. Les nouvelles sont chouettes à part ça mais … je préfère ses romans.

    • Erika dit :

      Ah mince, effectivement c’est plus embêtant, j’ai une préférence aussi pour ces romans mais j’ai beaucoup aimé lire du Tatiana inédit (du moins pour moi)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.