Lame de fond, Cécila Dutter

Le résumé :

« Les absents ont toujours tort, dit-on. Rien n’est moins vrai. Baignés de la lumière du souvenir, les défunts sont parés de qualités trompeuses. En acceptant de mourir aux yeux des miens, je décidai d’être aimée par contumace. »
Hantée par le souvenir de sa mère qui s’est donné la mort, déçue par l’amour tiède de son mari et le mépris manifeste de sa fille, Romane cherche un sens à sa vie. Alors qu’elle est en Thaïlande pour affaires, elle réchappe miraculeusement du tsunami. En usurpant l’identité d’une femme qui n’a pas eu autant de chance qu’elle, Romane saisit l’occasion de prendre un nouveau départ et de se réinventer pour fuir son existence. Imposture ou quête de soi ? Ce périple invite à une bouleversante traversée du miroir.

Mon avis

C’est un roman qui m’aura filé un gros coup de poing en pleine face. C’est l’histoire de Romane, quarantenaire responsable des achats sur la zone Asie, qui a dû partir en Thaïlande pour le travail. Elle était sur la plage lorsque le tsunami a frappé et s’en est miraculeusement sortie. Lorsque ses pas la mène devant le corps d’une femme qui n’a pas eu cette chance, elle regarde les affaires qu’elle peut utiliser pour se nourrir, s’habiller un peu plus et elle tombe sur son passeport… Une occasion de changer de vie, de recommencer de zéro, de se réinventer … Elle choisi donc de laisser derrière elle un mari qui essaye de la façonner pour qu’elle corresponde à ce qu’il attend et une fille qui la méprise de faire passer son travail avant tout. Elle fait des choix, des choix que l’on peut contester ou que l’on peut trouver courageux mais elle décide de ne pas se laisser abattre et d’avancer après le tsunami. Elle va rencontrer des gens qui vont l’aider tant à se reconstruire qu’à avancer, à vivre au quotidien.

Avec ce titre, Milady m’a surpris, j’avoue que je ne m’attendais pas à ce récit qui m’a troublé, m’a pris comme ça les tripes. Franchement, le tsunami je l’ai pas vu venir … Oui, je ne lis pas souvent les résumés de livres avant de les copier ici dans l’article … J’aime bien me faire surprendre, découvrir intégralement le thème, les personnages. Je ne m’attendais donc pas à cette lecture.

Romane est une femme courageuse, déterminée et je l’admire d’avoir eu le courage de repartir de zéro même si d’un autre côté je la trouve quelque part lâche de laisser tomber sa fille de 15 ans et son mari…

C’est une lecture étonnante que je ne peux que conseiller même si je n’arrive pas à poser les mots sur ce que j’ai ressenti à la lecture.

ladies-club Merci à Milady qui m’a permis de lire ce titre !

Erika

2 Commentaires

  • A priori… le tsunami m’empêche d’entrer dans ce livre. J’ai déjà lu un livre sur ce sujet qui m’a un peu retournée… Cependant, l’idée du changement de vie me plait beaucoup.
    Je peux dire que ton article me fait douter… entre les deux mon cœur balance. On verra ! Je note dans un coin de ma tête ce titre. Je laisserai le temps faire l’envie…
    Merci de ton partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.