Les Anges déchus, tome 1 : Hush, Hush, Becca Fitzpatrick

Le résumé :

Dans la ville brumeuse de Portland, Nora tente de mener une vie ordinaire depuis la mort violente de son père quelques mois auparavant. Lors d’un cours de biologie, elle fait la connaissance de Patch, qui vient d’arriver en ville. Il est séduisant, mystérieux, toutes les filles en sont folles, mais la vie de Nora est déjà bien trop remplie.Comment Patch peut-il en savoir autant sur son compte ? Pourquoi se retrouve-t-il toujours sur sa route quand elle cherche à l’éviter ? Alors que les deux adolescents se rapprochent, Nora prend peur : un inconnu masqué attaque sa voiture, sa chambre est fouillée, mise à sac ; et quand elle appelle la police, tout est miraculeusement rentré dans l’ordre. Sans le savoir, Nora est devenue l’objet de la guerre qui agite les anges déchus et les Nephilim. Et en tombant amoureuse de Patch, elle va découvrir que la passion peut être fatale…

Mon avis

C’est ma chère Nella qui m’a fortement incité à lire ce roman. Le prétexte pour l’acquérir donc ? Une lecture commune avec elle qui s’est achevée sur un coup de coeur pour toutes les deux. Si ce n’est qu’elle a eu la possibilité d’enchaîner sur le tome 2 et le tome 3 qu’elle a visiblement tout autant aimé.

Je vais me contenter de vous parler du premier tome pour le moment.

Nora Grey est une adolescente qui tente de reprendre une vie normale après le meurtre de son père quelques mois auparavant. Sa mère est toujours sur la route avec son boulot, Nora passe donc beaucoup de temps avec Ve, sa meilleure amie. C’était sa partenaire en cours jusqu’à ce que leur prof décide de casser les binômes habituels pour la mettre avec Patch, c’est comme ça que ce dernier entrera dans sa vie.

Patch est mystérieux et semble tout savoir de Nora. C’est aussi un cliché ambulant. C’est un peu le beau gosse mystérieux, le genre un peu bad boy qui fait rêver les filles dans la plupart des livres maintenant … En plus d’être mystérieux, j’aurai tendance à dire qu’il est louche, comme la plupart des personnages masculins dans ce livre !

Ca commence à s’agiter dans la vie de Nora, un peu au même moment de l’arrivée de Patch dans sa vie. Elle se sent épiée, suivie et un inconnu se jettera quand même sur sa voiture. Mais le plus étrange dans tout ça ? C’est que tout revient dans l’ordre dès qu’elle en parle à quelqu’un que ce soit à Ve pour la voiture ou à la police qu’elle appellera quand sa chambre sera mise à sac. Rien de bien rassurant …

Et ce n’est que le début ! Nora ira de surprise en surprise, et pas forcément de bonnes surprises, sans compter que Patch est toujours sur son dos et qu’il ne fait aucun effort pour se rendre supportable …

A force de suspecter tout le monde on finit par tomber juste. A force de trouver tout le monde louche, on finit par avoir raison. Seulement ce n’était pas vraiment ce à quoi je m’attendais. L’univers de Becca Fitzpatrick m’a beaucoup plu et je ne vais pas vous cacher que j’ai hâte de lire la suite !!!

Erika

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.