Tous nos jours parfaits, Jennifer Niven

Le résumé :

Quand Violet et Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie. Finch est la « bête curieuse » de l’école. Il oscille entre les périodes d’accablement, dominées par des idées morbides et les phases « d’éveil » où il déborde d’énergie. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s’est isolée et s’est laissée submerger par la culpabilité. Pour Violet et Finch, c’est le début d’une histoire d’amour bouleversante : l’histoire d’une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.

Mon avis

La couverture laisse penser que nous nous apprêtons à lire un livre léger, parfait pour passer un moment tranquille. Cette couverture est trompeuse et ce roman m’a complètement bouleversée !

Le roman nous délivre le point de vue des deux personnages principaux : Finch et Violet. Lui est un écorché vif qui, après une tentative de suicide reconnue, se cherche et essaye de trouver une raison d’avancer, de ne pas s’endormir. Elle est une jeune fille bien sous tous rapports, appartenant au clan des élèves populaires du lycée, aimée de tous. Tout les oppose. C’est sur le haut du clocher du lycée qu’ils vont se rencontrer et que tout va basculer.

On découvre rapidement que Violet n’est pas si heureuse que ça. Elle ne fait que survivre et a mis sa vie sur pause après le décès de sa grande sœur. A partir de cette rencontre sur le clocher, Finch va essayer de lui redonner le goût de vivre alors que lui-même à du mal à trouver des raisons de continuer sa propre existence.

Selon moi, l’alternance des points de vue est le point fort de ce roman. Les personnages sont très bien pensés et possèdent de multiples facettes dans lesquelles chacun peut se retrouver.

En poussant Violet dans ses retranchement, Finch la tire vers le haut et cherche à s’élever, à se sauver lui aussi. Chaque mot est parfaitement choisi pour retranscrire les sentiments, les réactions face aux différentes situations auxquelles les deux adolescents sont confrontés.

La fin m’a vraiment secouée. Ce roman remue énormément de choses, particulièrement pour ceux ayant vécu des événements difficiles. C’est un livre qui parle du décès, du deuil mais aussi et surtout de la vie et du besoin de s’y accrocher. Je ne peux que le recommander à chacun. Il s’agit d’une véritable thérapie, d’un baume posé sur les cœurs blessés.

Ornella

Acheter le livre :



Acheter le livre sur fnac.com

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.