Pouvoirs d’attraction, tome 1 : The Boss, Abigail Barnette

Le résumé :

Jeune étudiante en quête d’aventure, Sophie est prête à faire une croix sur son diplôme pour voyager à l’autre bout du monde. Le jour de son départ, son vol est annulé et elle se voit contrainte de patienter à l’aéroport avec un bel inconnu. Au lendemain d’une nuit torride, son amant d’un soir a disparu. Six ans plus tard, alors qu’elle travaille pour un magazine de mode, Sophie découvre avec stupéfaction que son nouveau patron n’est autre que son amant d’autrefois, Neil Elwood, richissime personnalité du milieu journalistique. Incapable de résister à cet homme qui lui ouvre les portes de la sensualité, Sophie va se soumettre à ses désirs les plus inavouables. 

Mon avis

Sophie travaille pour un magazine de mode. Un jour alors qu’elle arrive au bureau, c’est la panique, le stress total … Sa patronne tyrannique n’est toujours pas là et ne semble pas prête d’arriver. Pourquoi ? Elle ne travaille tout simplement plus pour le magazine. Soulagement de courte de durée. Car si elle n’est plus sous les ordres d’un tyran à la mode « Le diable s’habille en Prada », elle découvre que son nouveau patron n’est rien d’autre que le coup d’enfer qu’elle s’est fait lors d’une nuit d’attente à l’aéroport. En plus, celui-ci, après une nuit avec Sophie, s’est barré avec son billet pour le Japon, lui laissant une liasse de billet. Sophie, à l’époque étudiante avait donc remis en question son projet de voyage au Japon.

Neil en revenant dans sa vie va tout bousculer. Surtout quand elle se rend compte que son nouveau patron n’est autre que Neil, cet enfoiré qui s’est barré après avoir décidé de bousculer son avenir, après avoir bien profité d’une nuit torride avec elle.

La question qui tue c’est : va-t-il la reconnaître ? Et va-t-il faire comme si de rien était ? Alors que pour Sophie tous les souvenirs sont intacts … Dur dur de travailler dans ses conditions avec Neil dont elle sera l’assistante puisque c’est à ce poste qu’il va remplacer son ancienne patronne. Tension palpable, désirs inavouables et scènes de sexe à gogo sont à prévoir.

Mon avis : gros bof. Trop de sexe tue le sexe … Tout comme trop de lecture de ce genre = ennui. Je ne dis pas qu’il ressemble à tout ce que j’ai pu lire. Je constate juste que je n’étais pas une fan absolue de ce genre mais avec ce titre je me suis rendue compte que je suis blasée, lassée. La suite ? je ne vous en parlerai sûrement pas ici …

ladies-club

Erika

Acheter le livre :



Acheter le livre sur fnac.com

2 Commentaires

  • Emilie dit :

    L’as tu aimé ? Moi bof … je dois lire la suite. Bises

    • Erika dit :

      Ahah pas vraiment. A tel point que je ne me suis même pas rendu compte que je n’avais fait que résumer l’histoire finalement. Je viens de mettre à jour l’article : non ce genre n’est pas le mien je dirai. J’ai aussi la suite dans ma PàL, je ne sais pas si je la lirai, peut-être puisque mon objectif est de vider ma PaL et d’en lire un maximum mais je ne pense pas en parler ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.