Le Paris des Merveilles, tome 2 : L’Elixir d’Oubli, Pierre Pevel

Le résumé :

En 1909, enquêtant sur le meurtre d’un antiquaire apparemment sans histoire, le mage Louis Denizart Hippolyte Griffont découvre que ce dernier pourrait bien avoir été la victime d’un ambitieux sorcier, Giacomo Nero. Ses investigations le ramènent à l’époque de la Régence jeune mage et gentilhomme libertin, il s’apprêtait alors à combattre une puissante société secrète, l’Éridan, en compagnie d’une nouvelle venue appelée à devenir son amie de cœur et complice, la déjà très mystérieuse et fantasque baronne Isabel de Saint-Gil. Les intrigues de l’Éridan et les menées de Nero seraient-elles liées, malgré le temps passé ? Griffont et Isabel, en s’opposant aux plans du sorcier en 1909, parachèveront une affaire qu’ils croyaient résolue depuis un siècle. Mais ce faisant, ils pourraient bien lever le voile sur un secret d’État susceptible de déclencher une nouvelle guerre, sur Terre comme dans l’Outre-Monde…

Mon avis

Le plaisir de retrouver Griffont et Isabel dans ce tome 2. Dans ce tome, Griffont est à nouveau sur une affaire de meurtre : le meurtre d’un antiquaire au premier abord sans histoire.

Sauf que c’est plus compliqué que ça puisse qu’il semblerait que cet antiquaire ait été la victime de Giacomo Nero, un sorcier loin d’être recommandable. C

ette enquête nous fera même voyager dans le temps, nous découvrirons avec plaisir la rencontre entre Griffont et Isabel, assez étonnante.

Isabel et Griffont se verront obligés de collaborer pour arriver à résoudre leur enquête et lever le voile sur les projets de Nero.

C’est encore un plaisir de lecture, un régal. J’aime vraiment beaucoup l’univers proposé par Pierre Pevel, ce Paris qui nous fait voyager !

L’histoire est tout de même plus complexe que le précédent tome, il m’a fallu parfois m’accrocher, revenir en arrière pour me souvenir car j’ai lu ce roman de manière un peu trop fractionnée, ce que je ne conseille pas. Il y a plusieurs intrigues en parallèle qui ne semblent pas être liées donc il ne faut pas perdre le fil car finalement tout s’emboîte.

Je pense qu’idéalement il faut enchaîner les 3 tomes, pour garder en tête des éléments puisque nous avons des réponses aux questions qu’on a pu se poser dans le tome 1. Du moins, c’est valable pour moi.

J’ai aimé ce tome aussi parce qu’il nous en apprend plus sur Isabel et Griffont, leur rencontre mais aussi un peu de leur passé à tous les deux, je suppose que le tome 3 nous apportera les réponses qui manquent puisque certaines zones d’ombres subsistent. J’aime beaucoup ce duo improbable qu’ils forment et j’ai hâte de les retrouver dans le tome 3. Bon ok, je ne suis pas pressée non plus de refermer complètement la porte de cet univers

Erika

Acheter le livre :



Acheter le livre sur fnac.com

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *