La vallée des Amazones, Angéla Morelli

Le résumé :

« La vallée brésilienne des beautés lance un appel aux hommes célibataires » Depuis que cet article est paru dans un célèbre journal britannique, rien ne va plus pour Ana. Comme si le village de Noiva do Cordeiro était un repère à miss monde ! N’importe quoi. Mais maintenant, la jeune maire doit faire face à l’attention très intéressée d’une foule de mâles excités par cette rumeur. Et ça, c’est sans compter l’arrivée d’un universitaire, João Torres, venu étudier leur « système matriarcal » et qu’Ana est contrainte d’héberger chez elle. João est charmant, très bel homme et cuisine excessivement bien… et si les conséquences de cet article n’étaient finalement pas si désastreuses ?

Mon avis

C’est une nouvelle plutôt sympa qui parle d’un village au Brésil qui doit faire face du jour au lendemain à une étrange renommée. En effet, un journaliste raconte que ce village niché au creux d’une vallée brésilienne est essentiellement peuplé de jeunes femmes esseulées à la recherche d’hommes célibataires. Si la population masculine est effectivement moindre, il n’en est pas moins qu’un tissu de mensonge. Mais Ana la maire de ce village doit affronter les mâles en chaleur qui inondent leurs réseaux sociaux de messages pour en savoir plus.

Pire encore, un universitaire a été missionné pour étudier leur mode de fonctionnement. M’enfin, cet universitaire pourrait bien être un homme plus que charmant.

Ce qui est intéressant c’est la manière dont le village va être sous les feux des projecteurs à cause d’un article. Comment la vie des habitants va être bousculée du jour au lendemain, l’arrivée de cet universitaire n’arrangeant rien … Ce qui nous donne une nouvelle très sympa, pleine d’humour, de situations un peu cocasses et aussi de séduction après tout … laissez un homme charmant au milieu d’un village d’amazones comme elles sont qualifiées … Une lecture très divertissante, je ne peux pas dire rafraîchissante 😉 !

Erika

Acheter le livre :



Acheter le livre sur fnac.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *