La vie selon Nora , Linda Yellin

Le résumé :

Molly ne recule devant rien. Dans le cadre de son travail, elle est amenée à sauter en parachute, dissimuler des vibromasseurs en passant sous des portiques de sécurité, ou encore à tester le speed-dating. Rien ne l’arrête, sauf l’amour. Le jour où on lui réclame un article sur le romantisme new-yorkais écrit à la manière de Nora Ephron, la scénariste de Quand Harry rencontre Sally, Molly flanche : elle avait décidé de tourner le dos à l’amour, la voilà forcée de le regarder en face. Avec un peu de chance, cette épreuve inattendue lui donnera l’occasion d’ouvrir les yeux sur celui qui fera de sa vie une romance.

Mon avis

C’était un des derniers services presse numérique que j’avais de Milady. D’où la mention de partenariat malgré la fin de celui-ci en octobre dernier.

Molly est journaliste plutôt touche à tout, prête à tout pour avoir sa chronique. Elle ne refuse aucun sujet même si cela implique tester des sex-toys ou participer à un speed dating… C’est la guerre pour avoir les bons sujets, comme dans toute rédaction. Elle se donne à fond et rend toujours ses sujets sans difficultés jusqu’au jour où on lui demande d’écrire à la manière de Nora Ephron. Ce qui va la bloquer c’est de parler d’amour, elle qui se remet difficilement de l’échec de son mariage, mais ce n’est pas non plus une célibataire qui décide de faire une croix sur l’amour après une rupture difficile. Non, Molly se réconforte dans la routine d’une relation calme, sans difficultés avec Russel. Une relation qui semble d’un ennui mortel, soyons honnête. Et cela ne ressemble pas à la Molly que l’on découvre. Un personnage qui m’aura un peu fait pensé à Bridget Jones, tant elle est spontanée…

Ses joutes verbales avec Cameron, un auteur de best-seller qui semble beaucoup s’intéresser à elle m’ont fait beaucoup sourire, même si l’envie de filer des claques tant à Cameron qu’à Molly m’a démangé plus d’une fois. Le gros soucis de Molly c’est que par confort, par amour de sa routine, elle refuse d’ouvrir les yeux et ne s’entoure pas des bonnes personnes pour elle, elle ne peut donc pas avancer …

Bref, Molly est une héroïne de romance « classique » mais elle m’a plu, j’avoue avoir lu d’une traite ce roman car on est vite pris dans cette histoire. Un moyen de passer un moment de lecture sympa, sans prises de tête mais pas non plus le coup de cœur du siècle.

Erika

Acheter le livre :



Acheter le livre sur fnac.com

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.