Alice change d’adresse, Michel Moatti

Le résumé :

Alice Hoffman, nerveusement détruite après la disparition de son fils de 11 ans lors d’une terrible catastrophe fluviale, a décidé de mourir.
Mais elle se réveille dans une clinique, cinquante-trois jours après sa tentative de suicide. Ses souvenirs reviennent en même temps que sa douleur. Dans cette ambiance suspendue, où on l’incite mollement à vivre, elle fait la connaissance de Van Dern, un officier de police en convalescence, victime d’une grave blessure reçue en opération.
Une étrange complicité va naître entre ces deux naufragés. Car tout ne s’est peut-être pas passé comme Alice l’avait cru : qu’est-il vraiment arrivé ce jour-là près de l’écluse n°9 ? « Alice la suicidée », et Van Dern, le flic « en longue indisponibilité » vont se lancer à la recherche d’une terrifiante vérité.

Mon avis

Alice décide de partir en weekend avec son fils, histoire de se retrouver lorsque survient l’impensable : une vague les submerge, les emporte, les sépare. Son fils a disparu et Alice est complètement perdue. Elle décide d’en finir avec la vie. Tentative ratée, nous la retrouvons à l’hôpital où les médecins essayent de l’aider à se souvenir, à comprendre et tout simplement à aller mieux. Mais Alice n’est pas coopérative. Ce n’est pas la visite de Van Dern, un personnage mystérieux, qui va la faire changer d’avis, au contraire.
Alice va se lancer dans une enquête pour tenter de retrouver son fils et reprendre une vie normale.

Mais, car il y a toujours un mais. Un mais que vous comprendrez lorsque vous lirez ce livre.

La détresse d’Alice m’a touché dans ce roman, sa fragilité suite à la tentative désespéré d’en finir. Je me suis fait du soucis pour elle au fur et à mesure de ce livre car on est amené à se poser énormément de questions sur Alice, sur le drame, sur tout. Qui croire ? Que croire ? Où est le faux ? Quelle est la vérité ? Ce roman m’a fait douter de tout et de tout le monde.
Je pense que ce roman est une réussite, tant au niveau de l’intrigue, des personnages… qu’au niveau de mon ressenti après cette lecture. Imprévisible, Alice n’est pas le genre de personnage facile à cerner … Non Alice est bien plus compliquée que ça et il est difficile de lire en elle.

On se pose aussi énormément de questions sur ce Van Dern dont on ne sait que très peu de choses. En fait, on ne sait que ce qu’il veut bien dire à Alice et c’est à prendre avec des pincettes car finalement, rien ne nous dit que cela est vrai. Bref, de tous les côtés j’ai eu des doutes, j’ai parfois eu le sentiment d’être menée en bateau…

J’avoue avoir eu de longues phases de questionnement entre mes moments de lecture (en sortant du train, en retournant travailler). Je suis restée longtemps pleine de doutes et d’incertitudes, cherchant dans le récit des indices qui me permettraient de comprendre ce qui allait m’arriver en pleine figure. Et le mystère est resté entier jusqu’au bout, m’assenant les derniers éléments comme un coup de massue car je n’ai rien vu venir. Pour moi ce fut un régal.

Je remercie Agnès pour cet envoi, cette lecture m’aura beaucoup surpris. J’ai découvert par hasard que l’auteur était en dédicaces sur le stand de la maison d’édition sur le Salon du Livre mais je n’ai pas osé l’abordé pour lui parler de son roman que je venais de finir.

Ce roman paraîtra le 31 mars chez HC Editions.

Erika

Acheter le livre :



Acheter le livre sur Fnac.com

3 Commentaires

  • J’avais adoré « Retour à Whitechapel » de Michel Moatti, et quand j’ai vu qu’il sortait un nouveau roman, je l’ai tout de suite mis sur ma wish-list ! J’espère pouvoir bientôt le lire, ta chronique donne envie 🙂

  • Ce livre me tente bien à condition de rester dans le réel… Je pense que c’est le cas pour celui-là. Pour le doute, je suis preneuse… rien ne vaut une lecture qui nous questionne et nous fait douter !
    Merci pour cette belle présentation.

  • NovaBaby dit :

    Ta chronique m’a vraiment donné envie de le découvrir. J’adore me faire balader par un auteur, donc je pense que ça pourrait vraiment me plaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.