Memorex, Cindy Van Wilder

Le résumé :

2022. Cela fait un an que la vie de Réha a basculé. Un an que sa mère est morte dans un attentat contre sa fondation, Breathe, qui promeut un art contemporain et engagé. Un an que son père, un scientifique de génie, ne quitte plus Star Island, l’île familiale. Un an qu’Aïki, son frère jumeau, son complice de toujours, s’est muré dans une indifférence qui la fait souffrir.
Le jour de ce sinistre anniversaire, la famille est réunie sur l’île : c’est le moment de lever les mystères, les tabous, les rancœurs que Réha ressasse depuis un an. Au cœur de l’énigme : Memorex, la multinationale pharmaceutique de son père, ainsi que ses expérimentations sur la mémoire. Des expérimentations qui attisent les convoitises de personnages puissants et sans scrupules, prêts à tout pour accomplir leurs rêves les plus fous.

Mon avis

Memorex c’est donc l’histoire de Réha qui va retrouver son père sur Star Island avec son frère jumeau pour commémorer l’anniversaire sinistre de la mort de sa mère. Réha a perdu sa mère dans un attentat contre sa fondation Breathe. Mais avant de les rejoindre, Réha reçoit un mail mystérieux, anonyme et tout porte à croire que ça a un rapport avec l’attentat et la fondation. Mais avec qui en parler ? Puisque son frère jumeau Aïki se comporte avec elle comme un étranger depuis 1 an, préférant la compagnie de sa copine. A tel point que cette dernière se retrouvera mêlée aux histoires de famille bien malgré elle.

J’ai tellement de choses à dire sur ce roman que je ne sais pas par quoi commencer. Je pourrai vous dire que je suis frustrée de l’avoir fini si vite tellement je l’ai aimé ? Je peux aussi vous dire que Cindy (oui je l’appelle par son petit nom), parce que Cindy est bluffante. Je dis bluffante parce qu’avec Memorex, elle nous fait oublier les Outrepasseurs. Elle monte encore le niveau d’un cran. Elle s’illustre avec Memorex dans un genre totalement différent et quelle réussite !

Elle m’aura fait écrire des choses comme « je vais mourir tellement il y a de suspense » car la tension monte monte monte, le suspense… Tout, absolument tout est fait pour nous tenir en haleine. On est pris dans le récit, on le vit tellement c’est palpitant. Plus encore que pourrait le laisser présager le résumé. Tout est bien ficelé, bien amené. Il y a une tonne de doutes, de soupçons qui pèsent sur TOUS les personnages ou presque (à part Réha pour moi).

Ce roman m’a amené à envisager tellement d’options, sauf que j’étais bien loin de m’imaginer ce qui m’attendait.
La lecture de ce roman aura été tellement attendue que c’était juste un moment de lecture génial ! Ça le fait si je dis « jouissif » ? Un peu extrême ? Mais pourquoi pas, parce qu’on en est pas loin.

Franchement, ce roman c’est une pépite ! Je n’exagère pas et je ne dis pas ça parce que c’est Cindy. Il valait le coup d’attendre et tout ce teasing (cette torture). J’en suis même venue à regretter de l’avoir fini… Mais c’est un de ces romans que l’on peut relire avec le même plaisir qu’à la première lecture. Memorex c’est juste la confirmation de l’amour que j’ai pour la plume de Cindy. Je pourrai aussi longuement vous parler d’elle, de la personne qui se cache derrière le roman et son penchant pour les teasings (pour la torture) avec ses extraits de Memorex mais ils sont aussi un excellent moyen de donner envie de lire Memorex si ce n’est pas encore le cas. Pour cela il faut suivre Cindy sur son blog et sur ces réseaux sociaux et pour la connaître IRL (coucou Agnès) je peux vous dire que c’est du pur bonheur : elle est souriante, drôle, elle aime les livres et les chats et puis elle est addict au café. Bref Cindy est géniale donc lisez Memorex, qui en plus est un très bel objet : bravo à Gulfstream pour ce travail sur l’ouvrage.

A vous écrire, j’ai envie de me replonger dans la lecture de Memorex, retrouver cette ambiance parfois oppressante et Reha pour qui j’ai eu un gros coup de cœur.

Memorex est un de mes plus gros coup de cœur à ce jour je pense …

Erika

Acheter le livre :



Acheter le livre sur Fnac.com

5 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.