Par amour, Valérie Tong Cuong

Le résumé :

Pour protéger les siens des absurdités de la guerre, il ne reste parfois que l’énergie de l’amour et la force du sacrifice… Retraçant le destin de deux familles emportées dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale, cette fresque puissante, envoûtante, nous conduit du Havre à l’Algérie et met au jour un pan méconnu de notre Histoire.

Mon avis

Par amour est l’histoire d’une famille Havraise à l’aube de la Seconde Guerre Mondiale. Valérie Tong Cuong fait prendre la parole, tour à tour, aux différents membres de la famille pour nous narrer leur quotidien, leurs difficultés face à cette guerre qui n’en finit pas. Tour à tour nous avons Emelie, son mari Joffre, ses enfants mais aussi sa sœur Muguette et les enfants de cette dernière. Les deux femmes vont devoir faire des choix pour préserver leur famille et continuer d’avancer. Deux femmes fortes, deux familles qui vont souffrir de la guerre.

Dans ce nouveau roman, nous faisons un petit retour en arrière, vers un épisode compliqué de notre histoire. Mais au lieu de le vivre au travers de mes souvenirs des cours d’histoires ou de mes lectures de Primo Levi ou du journal d’Anne Franck (pour ne citer qu’eux), c’est en immersion dans une famille normande que nous le vivons. Et autant vous dire que ça prend aux tripes. C’est loin de Paris que ces personnages vivront la guerre et l’incertitude.

On se prend vite d’affection pour ces personnages pour qui on va trembler et vivre en immersion le récit. J’ai admiré le courage dont ils ont fait preuve, des décisions difficiles qui ont dû être prise pour la sécurité de tous. Et quand on s’attache aux personnages, on s’inquiète pour eux…

Valérie Tong Cuong nous livre des personnages touchants, un récit poignant de leur quotidien avant et pendant cette triste période. De leurs combats intérieurs mais aussi de leur combat pour résister chacun comme il peut à la souffrance et la dureté de la vie à cette période.

C’est assez perturbant de visualiser tous ces coins où se déroulent le récit… En effet, j’habite très proche de la Normandie alors certains noms me parlaient.

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : j’ai découvert Valérie Tong Cuong dans un nouveau genre de récit, je ne m’attendais pas particulièrement à lire un roman historique. Je savais seulement que je me régalerais avec ma lecture, que Valérie est une valeur sûre en matière de roman, quels qu’ils soient.

Et ce livre répond à mes attentes. Je n’en suis pas étonnée et je comprends l’engouement et les vagues de photos de « Par Amour » qui se répandent sur les fils de mes réseaux sociaux. Ce nouveau roman est un véritable coup de coeur, une belle découverte en ce début d’année.

IMG_20170126_120723_679

Erika

2 Commentaires

  • Oooh j’étais sûre que tu allais aimer ^^
    C’est vrai que le style change, mais c’est tellement puissant, plein d’émotion, avec la plume de Valérie Tong Cuong. Et je suis d’accord, en quelques pages à peine, on s’accroche aux personnages, on tremble, et on vit intensément.
    Même si l’histoire reste « inventée », je pense qu’elle est un reflet de ce que les gens ont traversé pendant cette douloureuse période. Valérie Tong Cuong en parle avec pudeur, émotion et respect.
    C’est un livre qui prend aux tripes et qui ne s’oublie pas facilement. Un de mes coups de coeur de ce début d’année également !!
    Bisous 🙂

  • Tu me donnes très envie de le lire ! J’avais adoré « Pardonnable, impardonnable » par lequel j’avais découvert la plume puissante, émotive mais à la fois pudique de Valérie Tong Cuong ! J’attendrai probablement la sortie en poche, mais je lirai ce roman, c’est certain 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.