30 ans (10 ans de thérapie), Nora Hamzawi

Le résumé :

Obsessionnelle, parano et hypocondriaque, Nora Hamzawi partage ses petites angoisses ordinaires avec humour et autodérision.
À mi-chemin entre séances chez le psy et journal intime, elle décortique des scènes de nos vies pour mieux y trouver sa place.
Comment fait-on pour avoir l’air à l’aise en soirée ? Qui sont ces gens qui fréquentent les stations de skis ? Y a-t-il un âge pour arrêter de regarder La Boum ? Pourquoi est-ce qu’on est obligé de se tutoyer dans les magasins bios ?
Son regard sur le monde, sa perception des situations et son désarroi, amusé et sensible, révèlent l’absurdité et la folie du quotidien.

En bref, si vous vous demandez régulièrement si vous êtes normal ou à côté de la plaque, cette introspection sans filtre devrait vous aider à relativiser !

Boulimique de travail, Nora Hamzawi fait des chroniques délirantes sur France Inter et partage ses humeurs chaque semaine dans Grazia. Dans ce journal d’une trentenaire névrosée, elle reprend le meilleur de ses textes qu’elle enrichit de nombreux inédits, illustrés par Anna Wanda Gogusey. Elle se produit également sur la scène du République, où son show, « Nora Hamzawi », fait salle comble depuis deux ans.

Mon avis

Que dire ? Je me suis éclatée durant cette lecture. C’est frais, léger, ça fait sourire même rire. Ma moitié pourra le confirmer puisqu’il m’a pris pour une folle plus d’une fois, me glissant des regards en biais pendant qu’il jouait à FIFA et que je me marrais comme une baleine à côté.

30 ans (10 ans de thérapie), ça m’a fait un peu penser au journal de Bridget Jones, mais qui correspondait plus à moi je trouve. Il faut dire que j’ai presque 30 ans, que je me suis retrouvée dans certaines des situations ou que certains choses qu’écrit Nora m’ont fait penser à des conversations avec les copains ou des situations dans lesquels on s’est trouvé avec les copains.

Donc en gros, si vous voulez rire (beaucoup), il vous faut le lire. Franchement c’est une super lecture. Et cette lecture me donne envie de voir ce que fait Nora sur scène. J’ai essayé de vous en dire beaucoup plus, réellement. Mais en fait, je crois qu’il faut tout simplement le lire pour bien se marrer.

Mention spéciale à Anna pour ses illustrations, que j’ai beaucoup aimé, surtout celle de l’enfant avec les co****es sous les pieds qui m’a fait hurler de rire et qui a déclenché un « Il t’arrive quoi encore » de la part du chéri.

IMG_-hr1839

Erika

netgalley

Un partenariat Netgalley

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.