Sing !, Vivi Greene

Le résumé :

« Je me souviens de la dernière fois où mon coeur s’est brisé. C’était devant un bol de soupe… »

Sing ! raconte l’histoire d’une popstar au top de sa carrière, mais pourtant bien malchanceuse en amour.

Après une énième rupture avec son petit ami glamour Jed, elle décide de fuir quelques semaines les paillettes et les paparazzi. Avec ses copines d’enfance, elles s’échappent à Martha’s Vineyard, une île sur la côte Est des États-Unis. Là-bas, elle fait la connaissance de Noel, un jeune surfeur bronzé, bien différent des garçons qu’elle a l’habitude de fréquenter. Mais tous les summer breaks ont une fin, et elle devra vite faire un choix : la vie sous les spotlights, ou Noel ?

Mon avis

Sing ! n’est pas LE roman qui m’aura le plus plu chez Hugo Roman, je préfère vous le dire tout de suite parce que mon avis n’est pas forcément des plus enthousiastes. Il m’a paru plus fade que « Comment j’ai appris à voler » chez le même éditeur et lu à quelques heures d’intervalles.

Cela dit si vous rechercher une lecture un peu plus légère, il peut vous plaire. Moi j’ai eu du mal avec la maturité et le comportement parfois trop auto-centré et égoïste du personnage principal.

Lily Ross est une chanteuse pop à succès. En apparence tout lui réussi : elle est dans une relation épanouie avec Jed, une star également, elle a quasiment bouclé son futur album et elle a une tournée en préparation.

Mais il fallait bien que ça merde quelque part, donc forcément … Elle se fait larguer comme une vieille chaussette le tout devant un bol de soupe. Ca craint, oui j’admet. Son album en « mode trop de love pour mon mec » est bon à mettre à la poubelle, parce que pas question de chanter des chansons disant que tout va bien alors que tout va mal.

Elle décide de s’enfuir loin de Jed, des paparazzis et de ses fans. Elle se retrouve donc dans un cottage avec ses deux meilleures amies pour quelques jours loin de tout, incognito (du moins autant que possible). Le but est de se ressourcer et d’oublier Jed en passant plusieurs jours entre filles.

Mais ! Lily finit par rencontrer Noel, un mec les pieds sur terre, à des kilomètres des mecs qu’elle côtoie habituellement.

Durant son séjour, Lily va redevenir une personne « normale », avoir une vie normale, loin des paillettes (ce qui la rendra un peu plus agréable à supporter) mais elle va devoir cravacher pour sortir quelque chose à temps, donc vacances oui mais pas trop parce que la tournée n’est pas annulée. L’échéance est bien marquée et ce summer break va passer à une vitesse. Le plus compliqué : la relation avec ses amies et les choix à faire au terme de ces quelques semaines passées loin de tout.

Lily est un personnage qui m’a agacé. Elle aurait mérité des baffes selon moi. Elle était parfois trop égoïste à mon goût. Alors oui, parce qu’elle est célèbre tout tourne autour d’elle. Mais quand elle est avec ses amies ce n’est plus autant le cas et pourtant je trouve qu’elle ne se comporte pas bien avec elles. Elle ne fait pas des masses attention à elle et je l’ai trouvé parfois pas assez mature. Elle n’avait pas assez les pieds sur terre à mon goût, du moins au départ.

Pour résumer : le coup de coeur n’est pas au rendez-vous mais ce n’est pas grave parce que la lecture reste légère, sympa grâce au style de Vivi Greene qui se lit tout seul.

Erika

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.