Alors vous ne serez plus jamais triste, Baptiste Beaulieu

Le résumé :

C’est l’histoire d’un médecin malheureux, qui ne se rappelle plus comment soigner depuis que sa femme est partie. Il a décidé de mettre fin à ses jours le soir même.

En se jetant dans un taxi pour régler quelques affaires à l’hôpital, il fait la connaissance de sa mystérieuse conductrice : une vieille dame excentrique capable de deviner quand les gens vont mourir, juste en les regardant dans les yeux. Pour convaincre le Docteur de revenir sur sa décision, elle exige sept jours durant lesquels il devra se soumettre à toutes ses fantaisies.

Le compte à rebours est lancé jusqu’à l’échéance finale. Qui gagnera du désespoir ou de la joie de vivre ? Que s’est-il passé dans la vie de cet homme pour qu’il en arrive là ? Qu’a vécu cette femme pour qu’elle prenne aussi violemment le parti de la vie et du bonheur ?

Avec une poésie joyeuse et une grande émotion, Baptiste Beaulieu imagine une merveilleuse rencontre entre deux êtres qui cherchent à réenchanter le monde.

Mon avis

Ce livre, c’est avant tout une rencontre. Ma première rencontre avec cette personne bienveillante qu’est Baptiste Beaulieu. Rencontre qui n’aurait été possible sans l’aide de Stéphanie Pélerin (mille mercis encore et encore et encore !).

Pour ceux qui se le demanderait encore, il est en face de vous comme il l’est sur ses vidéos ou sur Twitter : bienveillant et quand il vous prend dans ses bras, vous ressentez tout ça, toute cette énergie et vous ressortez de là reboosté comme jamais. Avec tout ce qu’il peut se prendre plein la tronche parce qu’il prend parti sur les réseaux, qu’il lutte au quotidien contre l’homophobie et toute discrimination, je trouve ça formidable qui soit aussi généreux et bienveillant.

Cette rencontre aura été l’occasion d’acquérir ses autres romans puisque je ne le connaissais que par « La ballade de l’enfant gris » et par ses interventions vidéos et sur les réseaux sociaux.

J’avoue que j’ai commencé ce roman dans la file d’attente pour une autre rencontre. Je n’ai pas su attendre à vrai dire. Et je ne regrette pas, parce que j’ai fait la connaissance de personnages attachants comme le Docteur qui rêve d’en finir et cette femme incroyable qu’est Sarah (ou quelque soit son véritable nom).

Cette histoire se déroule sur 7 jours, 7 jours avant l’enterrement. Et les pages défilent avec des numéros inversés : c’est un compte à rebours imprimés en numéros de pages. Je trouve ça surprenant mais bien trouvé.

C’est donc l’histoire du Docteur, un docteur qui a perdu goût à la vie avec le départ de sa femme. Il veut en finir, il songe au suicide et c’est là qu’intervient Sarah. Elle débarque de manière assez inattendue dans sa vie puisqu’elle sera le chauffeur du taxi qu’il espérait prendre pour aller à l’hôpital une dernière fois. Ils vont faire un deal assez inattendu et va s’en suivre un décompte de jours bien remplis avant l’enterrement. C’est une occasion de tenter de retrouver la magie. De trouver un sens à la vie. C’est aussi le plan d’une dame fantaisiste de tout tenter pour lui insuffler à nouveau la joie de vivre pour éviter la tragique fin à laquelle il se destine. C’est l’histoire d’une main tendue, que l’on attrape sans trop savoir quelle sera l’issue de ce deal, mais qu’on se dit « qu’a-t-on à perdre de toute manière? ».

On s’attache très vite aux personnages comme je l’ai déjà écris et … et je l’avoue, j’ai versé ma petite larme parce que WAOW. WAOW je l’ai pas vu venir, mais il l’avait prédit. Cela a pris tout son sens quand j’ai achevé cette lecture.

C’est dingue, j’ai du mal à mettre en ordre mes pensées… Mais pour tout vous dire : oui j’ai aimé cette lecture, j’ai aimé retrouver les mots de Baptiste Beaulieu et j’ai juste envie de vous dire de le lire, tout simplement, sans argumenter pendant des heures et des heures, des lignes et des lignes.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.