Dompteur d’anges, Claire Favan

Le résumé :

On ne choisit pas sa famille. Encore moins celle de son ravisseur…
Condamné pour un meurtre qu’il n’a pas commis, Max Ender a été jeté en pâture à ses codétenus par ceux-là mêmes censés assurer l’ordre et la discipline au sein de la prison. Lorsqu’il est reconnu innocent et libéré, ce n’est plus le même homme. Il n’a désormais plus qu’une seule idée en tête : se venger de cette société qu’il hait par-dessus tout.
Pour frapper ses bourreaux au coeur, il va enlever leurs enfants et, méthodiquement, au fil des ans, faire de ces petits anges des bêtes féroces avant de les envoyer punir ses tortionnaires à sa place. Tout se déroulera selon ses plans jusqu’à ce qu’une de ses créatures lui échappe et disparaisse dans la nature…

Mon avis

Max Ender est un jeune homme sans histoire. C’est un peu l’homme à tout faire dans le voisinage. Une personne sur qui compter même si au premier abord on le croit pas très futé. Mais tout bascule le jour où il est accusé du meurtre de son ami, meurtre qu’il n’a pas commis mais il a eu le malheur d’être au mauvais endroit au mauvais moment.

Comme les meurtriers et violeurs d’enfants sont mal vus par les prisonniers et le personnel carcéral … Max est jeté en pâture à ses co-détenus et ceux qui sont censés faire régner l’ordre, bien-sûr, ferment les yeux. Au fil des an : il accumule les séjours à l’infirmerie … Jusqu’au jour où, le meurtrier récidive et il est reconnu innocent.

Une fois dehors Max, qui a eu largement l’occasion de se cultiver et d’apprendre énormément de chose notamment en terme de psychologie, décidera de se venger. Méthodiquement, il fera en sorte de se venger de toutes les personnes qui auront ruiner sa vie. Pour frapper fort, il décidera d’enlever les enfants de ces personnes, d’en faire des bêtes féroces, de véritables armes qui seront tout simplement le bras de sa vengeance pour punir les hommes qui ont fait de sa vie un cauchemar.

Et ça fonctionne … Jusqu’au jour où l’un de ses protégés, le meilleur qu’il ait formé, disparaissent dans la nature. Et là … Je vous laisse lire tout ça pour en savoir plus !

Franchement, j’ai mis un peu de temps à entrer dans ma lecture mais c’est le temps que tout se mette en place, qu’on en arrive au moment où Max se retrouve au centre de tout. Mais franchement … Quel génie d’avoir eu cette idée d’intrigue. C’est tordu, je sais, mais la vengeance de Max Ender a été bien trouvée par l’auteur et je trouve ça génial.

Je me suis régalée avec ce roman et je ne vous cache pas que je suis ensuite passée à une lecture plus feel-good pour me remettre de cette lecture WAOW.


Un partenariat Netgalley

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *