Marquer les ombres, Veronica Roth

Le résumé :

Dans une galaxie dominée par une fédération de neuf planètes, certains êtres possèdent un “don”, un pouvoir unique. Akos, de la pacifique nation de Thuvhé, et Cyra, sœur du tyran qui gouverne les Shotet, sont de ceux-là. Mais leurs dons les rendent, eux plus que tout autre, à la fois puissants et vulnérables.
Tout dans leurs origines les oppose. Les obstacles entre leurs peuples, entre leurs familles, sont dangereux et insurmontables. Pourtant, pour survivre, ils doivent s’aider – ou décider de se détruire.

Mon avis

Marquer les ombres nous emmène au coeur du conflit entre Shotet et Thuvhé. Deux nations qui cohabitent sur la même planète mais qui n’ont pas le même avis sur l’origine du conflit et qui est plus en tort que l’autre.

Marquer les ombres se concentre sur Akos et Cyra. Cyra est la soeur de Ryzek Noavek qui gourverne les Shotet et qui se sert sans scrupules du don-flux de Cyra, celle qui est appelée le Fléau. Gouverner n’est pas tellement le terme approprié puisqu’il est plutôt du genre dictateur et qu’il se sert de sa petite sœur pour intimider puisqu’elle a un don si flippant et fascinant pour lui. Il se fiche bien de savoir que sa sœur subit ce don. D’ailleurs on ne peut pas vraiment dire qu’elle le voit comme un don. Mais ça va changer au contact d’Akos.

Akos est tout l’opposé de Cyra. Il est plutôt du genre pacifiste. Alors leurs dons les opposent mais ils s’accordent alors ensemble ils deviennent hyper puissants. Mais ils vont avoir un choix à faire : s’entre-aider ou au contraire se détruire.

Marquer les ombres est un roman paru chez Nathan que j’ai vu partout, à peu près partout. Beaucoup de posts Instagram lui ont été dédiés. Je me suis dit que ça devait être LE roman à lire. Puis finalement quand j’ai lu les avis sur les blogs, c’était plutôt mitigé. Donc quand ma meilleure amie m’a proposé de le lire, merci à elle. Je me suis dit que ça ne m’engageait à rien ou si peu.

Alors je vais être honnête. Moi-même je me suis retrouvée un peu embêtée au moment d’écrire cet avis. D’un côté, l’univers proposé m’a plu, de l’autre … Je me suis parfois beaucoup ennuyée. Je me suis presque forcée à reprendre ma lecture parfois. C’est un univers qui aurait pu être très sympa, les personnages étaient intéressants : chacun ayant un don-flux, un destin. Tout semblait bien parti. Pourtant, il m’a manqué un truc. Quelque chose qui m’aurait permis de vous écrire que j’ai été emballée par ce roman.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.