Quelques pas de plus, Agnès Marot

Le résumé :

Sora vient d’apprendre qu’elle doit passer le reste de sa vie à béquilles. Son quotidien se résumera désormais aux cours au lycée et aux séances de kiné. Elle pourrait s’y faire si Kay, la grande sœur qui l’a quasiment élevée, tenait le coup ; mais cette dernière, qui a toujours été la plus forte des deux, est en pleine descente aux enfers.
Alors Sora décide de prendre les choses en main et d’enfiler la cape de ces superhéros qu’elle aime tant. Objectif : changer sa vie. Son meilleur atout : l’héritage Navajo laissé par sa mère. Un ancien pouvoir de guérison qui pourrait les sauver, elle et sa sœur.

Le problème, c’est qu’elles ne sont pas les seules à le chercher… et que leur rival est prêt à les suivre au bout du onde pour parvenir à ses fins..

Mon avis

Sortez les mouchoirs si vous êtes un tant soit peu sensible : Sora est un personnage ultra touchant.

Sora vient tout juste d’apprendre que sa vie ne sera jamais plus pareille. Elle gardera ses béquilles toute sa vie, sa cheville ne s’en remettra pas. Elle devra se faire à ce quotidien routinier : douleur – cours – kiné. Et si elle a toujours pu compter sur sa grande sœur Kay, cette fois-ci c’est différent.

Kay semble être en pleine descente aux enfers, Sora devra donc surmonter ses douleurs et se montrer la plus forte du duo.

Avec Kay, elle se rendra en Amérique suivre les traces de l’héritage de sa mère l’héritage Navajo de cette dernière. Quelque chose qui pourrait les amener vers la voie de la guérison.
Seulement tout n’est pas simple et elles ne seront pas seules sur les traces de « pouvoir » Navajo.

Dans ce roman, Agnès Marot m’aura fait découvert tout un pan de culture qui m’était jusqu’alors inconnu et elle m’a donné envie d’en découvrir beaucoup plus sur la culture Navajo. Agnès m’aura fait voyager grâce à ce périple de Sora et Kay mais pas uniquement.

Ce roman m’a énormément touché pour plusieurs raisons. Plus d’une fois j’ai eu les larmes aux yeux. Sora est un personnage ultra touchant comme je l’écrivais au début de cet article. Mais c’est aussi une jeune femme ultra déterminée. Elle est forte. Elle ne s’en rend pas compte mais elle est forte, elle ne se laisse pas aller même quand les mauvaises nouvelles pleuvent ou quand sa sœur sombre. Elle est d’une loyauté envers sa sœur, je trouve ça beau. C’est une belle relation entre elles, bien qu’entachée par cette présence qui fait sombrer Kay.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *