Le dernier hyver, Fabrice Papillon

Le résumé :

On dit que l’hiver vient. Peut-être le dernier pour les porteurs du chromosome Y…

Août 415 après J-C. : La ville d’Alexandrie s’assoupit dans une odeur âcre de chair brûlée. Hypatie, philosophe et mathématicienne d’exception, vient d’être massacrée dans la rue par des hommes en furie, et ses membres en lambeaux se consument dans un brasier avec l’ensemble de ses écrits.
Cet assassinat sauvage amorce un engrenage terrifiant qui, à travers les lieux et les époques, sème la mort sur son passage. Inéluctablement se relaient ceux qui, dans le sillage d’Hypatie, poursuivent son grand oeuvre et visent à accomplir son dessein.

Juillet 2018 : Marie, jeune biologiste, stagiaire à la police scientifique, se trouve confrontée à une succession de meurtres effroyables, aux côtés de Marc Brunier, homme étrange et commandant de police de la « crim » du Quai des Orfèvres. Peu à peu, l’étudiante découvre que sa propre vie entre en résonance avec ces meurtres.

Est-elle, malgré elle, un maillon de l’histoire amorcée à Alexandrie seize siècles auparavant ? Quel est ce secret transmis par Hypatie et au coeur duquel se retrouve Marie ? L’implacable destin peut-il être contrecarré ou « le dernier Hyver » mènera-t-il inéluctablement l’humanité à sa perte ?

Mon avis

Entre passé et présent, Fabrice Papillon nous emmène dès le départ dans un univers à la fois historique, scientifique et sur une enquête palpitante. Entre l’enquête sur une série de meurtres qui semblent relié à Hermès d’une manière ou d’une autre et les retours dans le passé avec le mystérieux ouvrage HYVER …

Tout semble tourner autour de Marie, jeune stagiaire à la police scientifique et autour de sa famille, mais pourquoi ? Marc Brunier va mener l’enquête et va tout faire pour protéger la jeune femme.
Quel est le secret de sa famille ? Pourquoi toutes ces robes noires la cherche à ce point ? Et quel est le lien avec toutes les incursions dans le passé ?

Il semblerait que tout soit lié. Bien qu’on navigue entre différentes époques, on en apprend de plus en plus sur le mystérieux ouvrage HYVER et sur l’héritage laissé par Hypatie …

Ce livre a un rythme plutôt soutenu, bien que dans les parties passées, le rythme soit plus lent parfois, le fait d’alterner autant permet d’apporter des réponses, de découvrir des indices qui permettront de mieux comprendre le présent.

Franchement, c’est une enquête au milieu d’un univers très intéressant : la génétique et l’histoire. Ce roman semble hyper documenté et bien que n’étant pas très « scientifique », je ne suis pas passée à côté du récit puisque Fabrice Papillon mets le récit au niveau de Monsieur et Madame tout le monde en terme d’explication, de compréhension. Pas d’inquiétudes donc, à avoir quant à la compréhension des parties génétiques et compagnie.

Petit plus : j’ai adoré « découvrir » Paris par en dessous.

Vous devez l’avoir compris : je me suis régalée avec ce roman.
Mille mercis à Agnès pour cet envoi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *