Mirror Mirror, Cara Delevingne et Rowan Coleman

Le résumé :

Peut-être que je ne suis pas aussi réglo que je le croyais.
Peut-être que je suis vraiment un monstre.

Red a une mère alcoolique et un père absent.
Le frère de Leo l’entraîne sur une pente sombre et violente.
Rose se réfugie dans les bras des garçons et dans l’alcool pour noyer ses mauvais souvenirs.
Naomi fugue à la recherche d’une liberté qui lui échappe.
Ils sont seuls contre le monde… Jusqu’au jour où ils se réunissent pour former un groupe. Avec Mirror, Mirror, ils peuvent enfin être eux-mêmes.

C’est alors que Naomi disparaît. On la retrouve des semaines plus tard, au bord de la mort, dans la Tamise. La police pense à une tentative de suicide. Ses amis sont dévastés. Comment ont-ils pu ne pas remarquer qu’elle allait si mal ? Connaissaient-ils vraiment Naomi ? Se connaissent-ils vraiment ?

Bientôt, une série d’indices sème le doute. La réponse n’est peut-être pas celle que l’on croit. Sur le chemin de la vérité, Red, Leo et Rose devront affronter leurs propres peurs et leurs propres secrets. À présent, rien ne sera jamais plus pareil : nul ne peut réparer un miroir brisé.

Mon avis

Honnêtement c’est le nom de Cara Delevingne et la couverture qui m’ont intrigué. Je ne pensais pas que j’aurai dévoré ce livre aussi rapidement, j’étais curieuse de voir l’écriture de Cara Delinvingne.

Cela dit je n’avais pas tellement peur étant donné que le nom de Rowan Coleman apparaît également sur le roman, ce nom ne m’était pas inconnu puisque j’ai lu d’elle « Avant d’oublier ».

C’est une lecture qui m’aura donc surprise. Je ne pensais pas le lire aussi facilement et simplement et pourtant.

C’est l’histoire de Red, Rose, Leo et Naomi ou du moins de ce groupe d’amis après la disparition de leur amie Naomi.

Au départ rien ne présageait que ces quatre là s’entendrait, c’est parti d’un devoir de cours et leur amour de la musique leur a permit de se trouver des points communs. Leur groupe Mirror Mirror leur a apporté beaucoup.

La disparition de Naomi mettra en péril ce fragile équilibre. Mais Red, aidé par la soeur de Naomi, va se lancer dans une espèce de jeu de piste pour découvrir ce qui est arrivée à son amie.

Et à partir de là, le rythme s’accélère et on a encore moins envie de poser le roman ….

J’ai profité de l’occasion qu’offrait Hachette sur Netgalley : une validation automatique pour les 50 premières demandes et un après-midi de libre à tourner en rond pour commencer ce roman.

Je ne savais pas à quoi m’attendre parce que c’est toujours compliqué de ne pas avoir d’à priori sur une personne qu’on attendait pas dans ce registre. Personnellement, son nom sur la couverture m’a à la fois rendu curieuse et en même temps m’a fait un peu peur. Mais finalement, c’est une lecture plutôt sympa !

Un partenariat Netgalley

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *