Les Chroniques de St Mary, tome 4 : Une trace dans le temps, Jodi Taylor

Le résumé :

Dans ce quatrième tome, l’institut va devoir se battre pour survivre.Max et Léon se sont retrouvés et espèrent bien mener une vie paisible… mais ils n’arrivent même pas jusqu’à l’heure du déjeuner. Du XVIIe siècle à l’Égypte ancienne, de Pompéi à Southwark, ils se lancent sur la ligne du temps, jouant un jeu de cache-cache périlleux. Mais ils finissent par retourner à St Mary où de grands dangers les attendent. Jodi Taylor transporte le lecteur dans l’Histoire avec toujours autant d’humour, alors que la dernière bataille de St Mary est pratiquement désespérée. Débordé, en infériorité numérique et avec son bâtiment sur le point de s’écrouler, comment l’institut pourra-t-il survivre ?

Mon avis

Et soudain … Elle fait son grand retour sur le blog ! Non, vous ne rêvez pas ceci est un avis !

Quelques contraintes techniques m’ont fait retarder la publication de cet avis.

Je suis de retour et Max aussi ! Vous avez eu le droit aux différents périple de Max et de ses compères à St Mary, alors quoi de plus normal que de revenir avec eux !

De l’Egypte en passant par Pompei, en passant par St Mary et l’Angleterre, Jodi Taylor nous aura fait pas mal bouger dans ce tome 4. Elle aura aussi beaucoup malmené ses personnages, mettant mon petit coeur à rude épreuve !

Ce cher institut prend cher dans ce volume, a tel point que j’avais à la fois très envie de connaître la fin mais aussi pas du tout envie d’y arriver.
Comprenez-moi, j’ai de l’affection pour ces personnages et voilà que tout est chaotique, dangereux pour eux. J’ai eu peur de découvrir si Jodi Taylor était du genre sadique avec ses personnages ou pas.

C’est une lecture éprouvante dans le sens où j’ai eu des moments de stress intense pour Max et tout St Mary et même s’il y a eu des phases « moins mouvementées », on ne peut pas dire que tout aura été de tout repos.

Bref, je me suis encore régalée avec ce roman.

Merci Agnès ! 

 

3 Commentaires

  • Je n’ai lu que jusqu’au deuxième tome et, à dire vrai, quand je vois les retours, j’ai l’impression que ça tourne un peu en rond (l’Institut a déjà pris cher par le passé), si ce n’est que les personnages et leurs relations évoluent, et ils voyagent à d’autres époques, j’imagine. En fait, la suite m’intrigue mais pas au point de me jeter tout de suite dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.