Spirales, Tatiana de Rosnay

 Le résumé :

Hélène, la cinquantaine paisible, mène une vie sans histoire auprès de son mari, de son fils, de sa fille et de ses petits enfants.
Hélène est une épouse modèle, une femme parfaite.
Un jour d’été caniculaire à Paris, sur un coup de tête, elle cède aux avances d’un inconnu.
L’adultère vire au cauchemar quand, au lit, l’amant sans nom meurt d’une crise cardiaque.
Hélène s’enfuit, décidée à ne jamais en parler et, surtout, à tout oublier. Mais, dans son affolement, elle laisse son sac à main… avec ses papiers.
Happée par une spirale infernale, Hélène ira très loin pour sauver les apparences. Très loin mais jusqu’où ?

Dans ce roman au suspense hitchcockien, Tatiana de Rosnay explore les arcanes de la bonne conscience et la frontière fragile entre le bien et le mal.

Mon avis

Encore une lecture courte mais efficace même si ce n’est pas mon préféré de cet auteur.
D’entrée de jeu on est immergée dans la vie d’Hélène qui parait si parfaite qu’elle en est exaspérante. Elle est une épouse, une mère et une grand-mère exemplaire. Pourtant, on « entre » dans sa vie à un moment bien particulier où tout va basculer. Le moment qui fera de sa vie un cauchemar.
Je ne dirais pas qu’Hélène est une femme attachante, elle aurait pu, mais elle ne m’a pas touché. J’ai lu en spectatrice amusée ses combines pour se sortir du pétrin dans lequel elle s’est mise en trompant son mari mais je n’ai pas eut de peine pour elle. Ni peine, ni pitié. J’ai malgré tout apprécié ma lecture car, comme d’habitude, c’est un roman qui est très bien écrit. Son histoire m’a juste moins touché que les précédents. J’ai seulement moins accroché cette fois.

7 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.