Suicide cellulaire, Apoptose, David Moitet

Le résumé :

Thomas Gaillon n’est pas fait pour ça. Exilé dans un petit village des Pyrénées suite à un « dérapage », cet ancien capitaine de la brigade criminele s’acquitte difficilement de sa nouvelle mission : résoudre les conflits de voisinage.
Heureusement, la montagne a encore quelques secrets à livrer : une randonneuse tombe sur un cadavre en lambeaux, et c’est une véritable enquête qui commence. Tandis qu’une peur vieille de vingt-cinq ans se répand à nouveau en ville, l’inspecteur Gaillon va retrouver sa véritable nature.

Mon avis

En refermant ce livre je n’ai toujours pas compris pourquoi ce titre « Suicide cellulaire ».
En revanche c’est une enquête intéressante et pleine de rebondissement menée par Thomas Gaillon, qui vu le thème m’a fait penser à du Thilliez. Bref, une enquête comme j’aime tout simplement.
Pour moi ce livre n’a rien d’extraordinaire mais ça reste une histoire intéressante avec des personnages plus ou moins sympathiques que l’on a plus ou moins le temps de découvrir, d’apprendre à connaître. Ce fut court, peut être trop court.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.