Rush, A fleur de peau, Maya Banks

Le résumé :

Gabe est l’un des hommes d’affaires les plus en vue de New York. Il obtient toujours ce qu’il désire. Et ce qu’il veut le plus, c’est le fruit défendu. Il rêve d’assouvir ses fantasmes avec la seule fille qu’il ne peut pas avoir : la belle Mia, la sœur de son meilleur ami. Depuis l’adolescence, celle-ci rêve de Gabe. C’est l’associé de son frère et il est plus âgé, mais son charisme et sa sensualité l’attirent intensément… Alors, pourquoi ne pas vivre ses désirs les plus secrets ?

« 1 million de livres vendus aux US
 Traduit dans 15 pays
 La trilogie a caracolé en tête des charts américains pour prendre petit à petit le chemin du succès de Fifty Shades of grey ! »

Attention, dans l’avis qui suit, il se peut que je révèle certaines choses de manière volontaire ou non pour étayer mes propos. A vous de voir…


Mon avis

Alors par quoi commencer ? Je dois vous avouer qu’à lire les remarques mitigées des filles du Ladies Club je me suis posée des questions … Et puis je me suis lancée. D’un côté on a Gabe, homme d’affaires friqué qui a tout ce qu’il veut chaque fois. Une sacrée réputation le précède depuis son divorce avec Lisa. Il paraîtrait qu’il fait signer un drôle de contrat à ses conquêtes pour une nuit ou plus. De l’autre on a Mia, une jeune femme de 24 ans, orpheline dont la seule famille est son frère Jace qui est aussi l’associé de Gabe, avec Ash. Jace, Ash et Gabe sont donc à la tête d’une affaire (des hôtels de luxe) qui marche plutôt bien, ils sont meilleurs potes, la vie est belle. Seulement … Gabe a toujours voulu Mia, la seule fille qu’il ne devrait pas vouloir. Et Mia qui veut Gabe depuis ses 16 ans. On se doute bien qu’il va finir par craquer pour Mia, et que ça risque de clasher avec Jace.

Mia est plutôt curieuse de découvrir ce qu’implique la signature de ce contrat et tout deux s’embarquent dans une histoire pas très conventionnelle. A aucun moment elle ne doute, elle y va tête baissée sans se poser plus de questions, comme si c’était naturel. Bon, on se doute bien que les sentiments (qui n’étaient pas prévus dans le contrat) vont finir par s’en mêler, surtout du côté de Mia. De l’autre côté on ne peut pas vraiment le dire, on sait qu’il a des sentiments mais parfois on se demande. Parce que prendre la femme qu’on aime comme assistante pourquoi pas, mais la payer alors qu’on se la fait tous les jours sur le bureau, c’est tout de suite moins romantique. Non seulement il la paye (pour un soi disant job, potiche ou assistante c’est la même pour lui visiblement) mais mais vu certaines scènes on peut se demander si elle n’est pas juste un jouet pour ne pas dire sa p*te. Excusez le terme mais une femme que l’on paye pour coucher c’est pas autre chose.

C’est une histoire sans grande surprise, à mi chemin entre 50 shades of grey et la série 80 notes (chez Milady), ce n’est pas hyper vulgaire contrairement à 50 shades (je n’ai peut être pas lu toute la série ni aimé ma lecture, mais je peux me permettre de juger 50 shades car j’ai tenté le coup) mais certaines scènes sont quand même parfois limite. Il y a une scène en particulier qui m’aura posé problème, une scène décisive (je pense que celles qui l’auront déjà lu verront de quelle scène il s’agit). Comme pour ce qui s’est passé à Paris, cette scène est humiliante et encore c’est peut dire, dégradante. Ce n’était pas ce que je m’attendais à lire … J’aurais certainement préféré ne pas lire cette scène écrite telle qu’elle l’est. Une description à demi-mots, une scène où l’on suggère plus que l’on raconte, serait peut être mieux passée…

Cependant la fin m’a plutôt surpris sur certains points. Malgré un schéma plutôt prévisible, il y a certaines choses que je n’ai pas vu venir. La fin par exemple. Ce n’est pas un gros retournement de situation mais, j’avoue que vu le contexte je ne m’attendais pas à une telle facilité, un tel dénouement « rapide » et sans difficultés. Bref, je ne sais pas quoi en penser. Je crois que vous avez compris que ce n’est pas le coup de cœur mais niveau style ça se lit bien, hormis quelques scènes.

Sinon, a côté de tout ça, il y a Ash et Jace, ce duo sur lequel plane un certain nombre de rumeurs (plan à trois, on pourrait même se poser plus de question puisque les deux partagent visiblement toujours leur conquête,). Il semblerait que la suite de Rush (Fever, le T.2) m’apportera les quelques réponses et nous permettra de mieux connaître ces deux personnages mystérieux dont on ne sait pas grand chose. Je crois que c’est juste la curiosité, l’envie d’en savoir plus sur le lien étrange qui les rapproche que je vais vouloir lire le tome 2. Une chose est sure, si c’est pour retrouver certaines scènes plus porno qu’autre chose je laisserais tomber.

Mais comme pour 80 notes et 50 shades, je vais laisser sa chance au tome 2. Pour le tome 3 je ne garantie rien… (A voir pour 80 notes en fonction de ma lecture et tout vu pour 50 shades : il restera dans un rayonnage de la librairie).

ladies-club Merci à Milady Romance
Sortie prévue le 22 novembre 2013

10 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.