Fermez les yeux, C. J. Cooper

Le résumé :

Déterminée à combattre sa phobie de l’avion pour obtenir le poste dont elle rêve, Sara décide de recourir à l’hypnose, par l’intermédiaire d’un ami de la famille, le fascinant Stephen. Au fil des séances, la jeune femme est victime d’hallucinations chaque fois plus terrifiantes…D’où viennent-elles ? Face aux terribles découvertes auxquelles elle est confrontée et grâce à l’aide du docteur, Sarah va se lancer dans une quête d’identité effrénée, à ses risques et périls.

Mon avis

Sara doit rapidement trouver une solution à sa phobie de l’avion afin de pouvoir obtenir le poste dont elle rêve, prendre la relève quand Julian partira à la retraite. Mais cela implique de nombreux déplacements en avion. Elle a longtemps esquivé le souci mais ce n’est plus possible. Si elle veut ce nouveau poste elle va devoir faire un effort. Sara décide donc de consulter un hypnothérapeute qui se trouve être le frère de Tim, le  futur mari de sa sœur Charlotte. Elle décide donc de faire confiance à Stephen seulement tout ne se passe pas comme prévu. Elle se retrouve confrontée à des visions d’horreur. Des hallucinations insoutenables qui vont mettre son équilibre mental et son quotidien en péril. D’où viennent-elles ? Sont-elles un genre d’effet secondaire à son hypnose . Et comment en parler à son thérapeute sans risquer un aller simple en psychiatrie ? Sara va tout de même vouloir en savoir plus.

Et c’est brut que l’on se retrouve dans une alternance de points de vue. On fait connaissance avec Sara mais aussi Nick, Caroline, Tim, Charlotte et Julian au travers d’échanges avec un écrivain qui écrira le livre, la vérité de Sara sur ce qu’il s’est passé. D’ailleurs : que s’est-il passé ? On ne sait rien clairement. On met peu à peu en place les pièces du puzzle, le tout dans une ambiance oppressante tout au long de la lecture, le tout entrecoupé du point de vue de Stephen, qui honnêtement ne rassure pas du tout. C’est même pire encore.

On ne sait pas si on sortira indemne de cette lecture. On ne sait pas si Sara le sera également. On ne sait plus trop où on en est, on subit plus ou moins le récit, ces révélations et les pensées de Sara et Stephen. C’est un coup à ne plus savoir où on habite. Plus la lecture avançait moins j »étais à l’aise, plus c’était angoissant. Et ça, c’est franchement plaisant ! Ce roman est un régal, bien flippant mais un régal. J’ai pensé à plusieurs de mes lectures en lisant ce qui arrivait à Sara, mais si je vous les nomme, je risque de vous révéler certains éléments dérangeants de ce roman. Sachez juste, que ce roman est prenant et que ma réaction a été : WAOW.

Merci Préludes et Netgalley de m’avoir permis cette lecture !06

Erika

netgalley


Un partenariat Netgalley

Acheter le livre :



Acheter le livre sur Fnac.com

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.